Bataille de Dyrham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de Dyrham ou de Deorham est une bataille entre les Anglo-Saxons et les troupes bretonnes en 577.

Sources[modifier | modifier le code]

La Chronique anglo-saxonne est la seule source à mentionner la bataille de Deorham. Elle indique que les Anglo-Saxons sont menés par Ceawlin et son fils Cuthwine, que trois rois bretons (Coinmagil, Candidan et Farinmagil) sont tués pendant l'affrontement. Leur victoire permet aux Anglo-Saxons d'occuper les points stratégiques d'Aquae Sulis (Bath), Glevum (Gloucester) et Corinium Dobunnorum (Cirencester). En atteignant ainsi le canal de Bristol, ils séparent les Bretons du pays de Galles de ceux de Cornouailles et de Domnonée[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Swanton 1996, p. 18-19.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Swanton (trad.), The Anglo-Saxon Chronicle, New York, Routledge, (ISBN 0-415-92129-5).