Bataille de Doliana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant la Grèce et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bataille de Doliana
Description de cette image, également commentée ci-après

Nikitas Stamatelopoulos

Informations générales
Date
Lieu Doliana, Arcadie, Grèce
Issue Victoire grecque
Belligérants
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Greek Revolution flag.svg Révolutionnaires grecs
Commandants
Kehaya bey Mustafa Nikitas Stamatelopoulos
Forces en présence
200 hommes

Guerre d'indépendance grecque

Batailles

Patras · Alamana · Gravia · Valtetsi · Doliana · Drăgăşani · Tripolizza · Péta · Chios · Dervénakia · Nauplie (en) · Karpénissi (en) · Guerres civiles (en) · Psara · Maniaki (en) · Sphactérie · Missolonghi · Arachova · Phalère · Navarin

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 37° 23′ 10″ Nord 22° 29′ 53″ Est / 37.386, 22.498

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Doliana.

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Doliana.

La bataille de Doliana est livrée le pendant la guerre d'indépendance grecque. Elle est un des épisodes du siège de Tripolizza. Elle oppose près du village de Doliana les indépendantistes grecs commandés par Nikitas Stamatelopoulos aux troupes ottomanes venant de Tripolizza et qui envisageaient d'attaquer Vérvena. Les Turcs sévèrement battus sont contraints de battre en retraite. Les exploits de Nikitas Stamatelopoulos lors de cette bataille lui valurent le surnom de « Τουρκοφάγος » (Tourkophagos), le « Mangeur de Turcs ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) An Index of events in the military history of the greek nation., Hellenic Army General Staff, Army History Directorate, Athènes, 1998. (ISBN 960-7897-27-7)