Bataille de Coatit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bataille de Coatit

Informations générales
Date 13 -
Lieu Coatit
province du Tigré
Éthiopie
Issue Victoire italienne
Belligérants
Flag of Italy (1861–1946).svg Royaume d'ItalieEthiopian Pennants.svg Empire d'Éthiopie
Commandants
Général Oreste BaratieriRas Mangasha
Forces en présence
3 883 hommes17 000 hommes

Première guerre italo-éthiopienne

Batailles

La bataille de Coatit est livrée les et pendant la première guerre italo-éthiopienne (1895-1896). Le général Oreste Baratieri remporte une victoire sur les troupes tigréennes du ras Mangasha.

La bataille[modifier | modifier le code]

L'armée italienne qui est à la recherche des troupes abyssines depuis une quinzaine de jours, surprend ces dernières à l'aube du 13 janvier, alors qu'elles sont au bivouac, dans une vallée. Un moment débordés, les Éthiopiens se reprennent, et parviennent à contenir les assaillants et à les repousser. Baratieri ordonne le repli, qui s'effectue en bon ordre, regroupe ses hommes sur une crête et établit une ligne de feu très efficace. La fusillade dure jusqu'au lendemain. Dans la matinée du 14, vers 10 heures, le ras Mangasha dont les forces ont beaucoup souffert donne le signal de la retraite.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Une bonne discipline et une meilleure organisation permettent aux Italiens de remporter la victoire. Ils poursuivent activement leurs adversaires et les rattrapent le 15 janvier à Senafé, où ils leur infligent une nouvelle défaite.

Sources[modifier | modifier le code]

  • 1019(en) Raphaël, « Adoua, 1896 », Champs de Bataille, no 24,‎ .
  • Howard Withehouse, Battle in Africa, Fieldbooks, Mansfield 1987.
  • 1019(en) Guy, « L'Italie et l'Éthiopie », Vae Victis les thématiques, no 4,‎ .