Bataille de Challans (avril 1794)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Challans.
Bataille de Challans
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue de Challans, lithographie de Thomas Drake, album vendéen, XIXe siècle.
Informations générales
Date 7 avril 1794
Lieu Challans
Issue Victoire républicaine
Belligérants
Flag of France.svg Républicains Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Commandants
Jacques Dutruy François-Athanase de Charette
Jean Savin
Forces en présence
500 hommes[1] 4 000 hommes
(selon les républicains)[1]
Pertes
29 morts
30 à 40 blessés[1]
200 morts
(selon les républicains)[1]

Guerre de Vendée

Coordonnées 46° 50′ 48″ nord, 1° 52′ 41″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Vendée

(Voir situation sur carte : Vendée)
Bataille de Challans

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Bataille de Challans

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille de Challans

La deuxième bataille de Challans a lieu lors de la guerre de Vendée. Le , les Vendéens attaquent la ville, mais les Républicains repoussent l'attaque.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le 7 avril 1794, les forces vendéennes au nombre de 4 000 d'après le rapport de l'agent national Melrand[1] attaquent la ville de Challans défendue par 500 soldats républicains[1], dont 18 cavaliers[1], commandés par Dutruy[2].

Les Vendéens ont d'abord l'avantage mais prennent la fuite inexplicablement[2], Dutruy les poursuit prudemment avec sa faible cavalerie[1].

Les pertes[modifier | modifier le code]

D'après le rapport du général Dutruy les pertes républicaines sont de 29 morts et d'une trentaine de blessés, tandis qu'il estime les pertes vendéennes à 200 morts[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]