Bataille de Beaupréau (1793)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Bataille de Beaupréau.
Bataille de Beaupréau (1793)
Description de cette image, également commentée ci-après
Beaupréau, gravure de Tom Drake.
Informations générales
Date 22 avril 1793
Lieu Beaupréau
Issue Victoire vendéenne
Belligérants
Flag of France.svg Républicains Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Commandants
Jean-Marie Gauvilliers Charles de Bonchamps
Forces en présence
3 000 hommes 5 000 à 10 000 hommes
Pertes
900 morts ou blessés (?)
1 200 prisonniers
5 canons perdus

Guerre de Vendée

Coordonnées 47° 12′ 10″ nord, 0° 59′ 36″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
Bataille de Beaupréau (1793)

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Bataille de Beaupréau (1793)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille de Beaupréau (1793)

La bataille de Beaupréau se déroula le 22 avril 1793, lors de la guerre de Vendée.

La bataille[modifier | modifier le code]

À la suite du repli du général Jean-François Berruyer sur Chemillé, après la bataille de Vezins, le général républicain Jean-Marie Gauvilliers restait isolé à Beaupréau. Le 22 avril 1793, il fut attaqué et battu par Bonchamps et se replia vers la Loire.

En conséquence, Berruyer dut lui aussi se replier sur Beaulieu-sur-Layon, mais craignant d'être pris à revers il recula encore jusqu'aux Ponts-de-Cé, devant Angers.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Yves Gras, La Guerre de Vendée, éditions Economica, 1994, p. 35.