Bataille de Al-Manajir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Al-Manajir

Informations générales
Date 25 -
Lieu Al-Manajir, dans le Gouvernorat d'Hassaké
Issue Victoire du PYD
Belligérants
Flag of Rojava.svg PYD Drapeau de l'État islamique État islamique en Irak et au Levant
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
4 morts[1]23 morts[1]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 41′ 07″ nord, 40° 11′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de Al-Manajir

La bataille de Al-Manajir se déroule lors de la guerre civile syrienne.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , les forces de l'État islamique en Irak et au Levant attaquent la petite ville de Al-Manajir, tenue depuis novembre par les YPG. L'attaque commence le matin du 25 janvier, lorsque les djihadistes débutent l'offensive par l'envoi d'un kamikaze conduisant une voiture piégée. Ce dernier se fait exploser à un check-point, tuant un combattant des YPG. Les combats s'engagent ensuite au nord et à l'ouest de la ville, cependant les combattants kurdes et arabes des YPG résistent à l'offensive. À la fin de la journée, le bilan est de deux morts pour les YPG contre sept tués du côté des djihadistes[1].

Les combats reprennent le lendemain, dans la matinée les YPG détruisent un char T-62 et en capturent un autre. Ils prennent l'avantage au nord et repoussent les djihadistes vers l'ouest. Ces derniers tentent un moment de résister mais ils finissent par battre en retraite lorsque les YPG reçoivent des renforts supplémentaires[1].

Le bilan est de quatre morts pour les YPG contre 23 tués pour les forces de l'EIIL, qui perdent également trois chars et deux pick-up[1].

Références[modifier | modifier le code]