Bataille d'Ouqayribat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille d'Ouqayribat

Informations générales
Date 1er
Lieu Ouqayribat
Issue Victoire des loyalistes
Belligérants
Drapeau de la Syrie République arabe syrienne Drapeau de l'Iran Iran
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
inconnues1 500 hommes[1]
Pertes
35 morts au moins[2]120 morts au moins[2]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 35° 02′ 35″ nord, 37° 27′ 57″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille d'Ouqayribat

La bataille d'Ouqayribat a lieu du 1er au lors de la guerre civile syrienne.

Prélude[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Offensive de la Badiya.

La bataille a lieu dans le cadre d'une offensive lancée contre l'État islamique par les troupes du régime syrien dans la Badiya, les régions désertiques de l'est de la Syrie[3]. Contrôlée par l'État islamique depuis 2014, la ville d'Ouqayribat, située à l'est du gouvernorat de Hama, se retrouve totalement encerclée le 18 août, ainsi que 44 villages et hameaux environnants[3],[2]. La poche est défendue par 1 500 djihadistes[1] et 5 000 civils s'y trouvent également[4].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , l'assaut est lancé sur Ouqayribat[5] par l'armée syrienne et des miliciens palestiniens, avec le soutien des Iraniens et des Russes[4]. La ville tombe aux mains des loyalistes dès le premier jour, mais elle est reprise le lendemain par les djihadistes lors d'une violente contre-attaque[2]. Les combats se poursuivent cependant et les loyalistes reprennent une nouvelle fois le contrôle d'Ouqayribat au matin du 3 septembre[2].

Les pertes[modifier | modifier le code]

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, les combats du 2 et 3 septembre font au moins 35 morts dans les rangs du régime et 120 tués du côté de l'État islamique[2],[4]. Le 3 septembre, l'OSDH indique également qu'au moins 40 civils, dont sept femmes et sept enfants, ont été tués dans la région d'Ouqayribat lors des dix jours précédents[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]