Bataille d'Omdurman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Omdurman
Description de cette image, également commentée ci-après

La retraite des derviches après la défaite d'Omdurman (Robert George Talbot Kelly)

Informations générales
Date
Lieu Omdurman
Soudan
Issue Victoire anglo-égyptienne
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni
Égypte Khédivat d'Égypte
Mahdiyah Mahdiyah
Commandants
Général Herbert Kitchener Abdullah al-Taashi
Forces en présence
26 000 hommes 52 000 hommes environ
Pertes
47 tués
350 blessés
9 700 tués
13 000 blessés
5 000 prisonniers

Guerre des Mahdistes (1881-1899)

Batailles

Aba · El Obeid · Première bataille d'El Teb · Deuxième bataille d'El Teb · Tamai · Trinkitat · El Eilafun · Abu Klea · Abu Kru · Khartoum · Kirbekan · Hashin · Tofrek · Ginnis · Metemma · Toski · Agordat · Barca · Tokar · Serobeti · Agordat · Kassala · Gulusit · 1er Sebderat · 2e Sebderat · Mokram · Tucruf · Firkat · Hafir · Bedden · Redjaf · Abu Hamed · Atbara · Omdurman · Fachoda · Gedaref · Roseires · Um Dibaykarat
Coordonnées 15° 45′ 07″ N 32° 31′ 12″ E / 15.751945, 32.52013215° 45′ 07″ Nord 32° 31′ 12″ Est / 15.751945, 32.520132

Géolocalisation sur la carte : Soudan (relief)

(Voir situation sur carte : Soudan (relief))
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Omdurman.

La bataille d'Omdurman est livrée le au Soudan, pendant la guerre des mahdistes.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La charge du 21e lanciers (Richard Caton-Woodville)

L'armée anglo-égyptienne commandée par le général Kitchener anéantit les mahdistes du calife Abdullah al-Taashi. Point d'orgue du conflit, cette bataille scelle la reconquête du Soudan par les Anglo-Égyptiens et la destruction de l'empire mahdiste, même si la résistance des derviches perdure encore pendant plus d'une année. Winston Churchill, alors officier de cavalerie, participa à la célèbre charge du 21e régiment de lanciers britannique, une des dernières de l'histoire militaire britannique. À son retour en Angleterre, il publia un récit du combat qui sera grandement apprécié. Slatin Pacha et Reginald Wingate combattirent aussi aux côtés de Kitchener.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Philip Warner, Dervish, the rise and fall of an African empire, Wordsworth éditions, Grande-Bretagne, 2000, (ISBN 1-84022-246-8)
  • (en) Howard Withehouse, Battle in Africa, Fieldbooks, Mansfield 1987.
  • (en) Winston Churchill, My Early Life, Eland Publishing, Londres, 2000, (ISBN 978-0-907871-62-0)