Bataille d'Alamana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Alamana
Description de cette image, également commentée ci-après

La bataille d'Alamana (tableau de Zographou)

Informations générales
Date (24 avril julien)
Lieu Pont sur la rivière Alamana (Spercheios), près des Thermopyles
Issue Victoire ottomane
Belligérants
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Greek Revolution flag.svg Révolutionnaires grecs
Commandants
Omer Vryonis Athanásios Diákos
Dimitrios Panourgias
• Yiannis Dyovouniotis
Forces en présence
9 000 hommes 1 500 hommes

Guerre d'indépendance grecque

Batailles

Patras · Alamana · Gravia · Valtetsi · Doliana · Drăgăşani · Tripolizza · Péta · Chios · Dervénakia · Nauplie (en) · Karpénissi (en) · Guerres civiles (en) · Psara · Maniaki (en) · Sphactérie · Missolonghi · Arachova · Phalère · Navarin

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 38° 51′ 12″ N 22° 27′ 32″ E / 38.853444444444, 22.45878055555638° 51′ 12″ Nord 22° 27′ 32″ Est / 38.853444444444, 22.458780555556

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Alamana.

La bataille d’Alamana est livrée le (23 avril julien) pendant la guerre d'indépendance grecque. Elle oppose, autour du pont, sur la rivière Alamana (Spercheios), les indépendantistes grecs aux forces ottomanes. Les Grecs, en grande infériorité numérique, subissent une dure défaite et l'un de leurs chefs, Athanásios Diákos, blessé lors des combats, est capturé puis empalé par les vainqueurs.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) An Index of events in the military history of the greek nation., Hellenic Army General Staff, Army History Directorate, Athènes, 1998. (ISBN 960-7897-27-7)