Bataille d'Abaran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Bach Abaran
Description de cette image, également commentée ci-après
Monument à la bataille de Bach Abaran, Aparan, Arménie.
Informations générales
Date 21 - 29 mai 1918[1],[2]
Lieu Bach Abaran, Arménie
Issue Victoire arménienne[3]
Belligérants
Flag of Armenia.svg Conseil national arménienOttoman flag.svg Empire ottoman
Commandants
Flag of Armenia.svg Drastamat Kanayan
Forces en présence
3e régiment de la 11e division du Caucase[1]

Campagne du Caucase
Première Guerre mondiale

Batailles

La bataille de Bach Abaran (en arménien : Բաշ Աբարանի ճակատամարտ Bach Abarani chakatamart ; en turc : Baş-Abaran Muharebesi) est une bataille de la campagne du Caucase de la Première Guerre mondiale qui a eu lieu en 1918 dans les environs de Bach Abaran. Les victoires arméniennes à Bach Abaran, Sardarapat et Karakilisa, mettent un coup d'arrêt à l'invasion ottomane de l'Arménie orientale et ont contribué à permettre la formation de l'éphémère République démocratique d'Arménie[4],[5].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les forces ottomanes attaquent le 21 mai, se dirigeant en direction d'Erevan. Ils sont stoppés par les forces arméniennes sous le commandement de Drastamat Kanayan. Les Ottomans mènent leur attaque sur trois fronts, l'un composé du 3e régiment de la 11e division du Caucase, qui manœuvre à partir de Hamamlu. Ils rencontrent une force arménienne d'environ 1 000 fantassins sous le commandement de Movses Silikian au défilé de Bach Abaran, à trois heures de marche d'Erevan. Après trois jours de combats acharnés les Arméniens lancent une contre-attaque contre les Ottomans le 25 mai[1]. Le 29 mai, malgré une supériorité numérique évidente[6], les forces ottomanes se retirent du Nord en direction de Hamamlu[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Yalçın Murgul, Baku Expedition of 1917–1918: A Study of the Ottoman Policy towards the Caucasus (Master’s Thesis), Department of History Bilkent University, (lire en ligne), p. 55.
  2. (en) William Edward David Allen et Paul Muratoff, Caucasian Battlefields: A History of the Wars on the Turco-Caucasian Border 1828–1921, Cambridge University Press, (ISBN 978-1-108-01335-2), p. 476.
  3. (en) Caucasus Chronicles: Nation-Building and Diplomacy in Armenia, 1993–1994, , 180 p., p. 47.
  4. Richard G. Hovanissian, The Armenian People from Ancient to Modern Times, New York, St. Martin's Press, , p. 299.
  5. Christopher Walker, ARMENIA: The Survival of a Nation, New York, St. Martin's Press, (ISBN 0-7099-0210-7), p. 254.
  6. Anahide Ter Minassian, La République d'Arménie : 1918-1920, Éditions Complexe, p. 78.