Bat Yam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bat Yam
(he) בת ים
Blason de Bat Yam
Héraldique
Drapeau de Bat Yam
Drapeau
Vue aérienne de Bat Yam
Vue aérienne de Bat Yam
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District District de Tel-Aviv
Maire yossi bachar (2014 - )
Démographie
Population 128 500 hab. (2014)
Densité 15 734 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 01′ 00″ nord, 34° 45′ 00″ est
Superficie 816,7 ha = 8,167 km2
Divers
Date de création 1926
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Bat Yam

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Bat Yam
Liens
Site web http://www.bat-yam.muni.il/

Bat Yam (en hébreu : בת ים) est une ville israélienne du district de Tel-Aviv, dans la région administrative du Gush Dan.

En 2017, le ministre de l'Intérieur Aryé Dery propose de fusionner Bat Yam avec la ville de Tel-Aviv d'ici 2023[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Front de mer de Bat Yam

Bat Yam est située dans la banlieue sud de Tel Aviv-Jaffa et baignée à l'ouest par le littoral de la mer Méditerranée.

Villes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bat Yam
Tel Aviv-Jaffa
Bat Yam Holon
Rishon LeZion

Voies de communication[modifier | modifier le code]

L'autoroute Ayalon longe la limite orientale de la ville qui est accessible par quatre sorties.

Chemins de fer[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par les gares Yoseftal et Komemiyut des Chemins de fer israéliens.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En hébreu, Bat Yam se traduit littéralement par « fille de la mer » et désigne une sirène. Plus spirituellement, Bat Yam signifie « fille de Jérusalem ». Le terme « Yam » est en effet composé de la première et la dernière lettre de Yérushalayim (יְרוּשָׁלַיִם).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1926, la localité de Bayit VeGan (« Maison et jardin ») est créée mais est attaquée par des émeutiers arabes lors de la révolte de 1929, avant d'être évacuée. Reconstruite, elle est dotée d'un conseil local dès 1936, puis est rebaptisée Bat Yam un an plus tard.

Dans les années qui suivent la création de l'État d'Israël en 1948, la population de Bat Yam passe de 2 300 à 16 000 habitants. En 1958, elle accède au statut de ville.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Bat Yam[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Bat Yam est jumelée avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :