Bassin des Mines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Acadie image illustrant la Nouvelle-Écosse
Cet article est une ébauche concernant l’Acadie et la Nouvelle-Écosse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mine.
Bassin des Mines
Image illustrative de l'article Bassin des Mines
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Canada Canada
Subdivisions
territoriales
Nouvelle-Écosse
Géographie physique
Type Baie
Localisation Baie de Fundy, océan Atlantique
Coordonnées 45° 15′ 00″ Nord, 64° 09′ 57″ Ouest

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Écosse)
Bassin des Mines

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Bassin des Mines
Vue du bassin des Mines

Le bassin des Mines, ou bassin de Minas, est une baie située en Nouvelle-Écosse. Une ligne formée par le cap Split et le cap Sharp la délimite de la baie de Fundy, à l'ouest.

Le bassin des Mines, avec la baie de Chipoudy a été reconnu comme faisant partie du réseau de réserves pour les oiseaux de rivage de l'hémisphère occidental depuis 1988[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Avant la déportation des Acadiens en 1755, le bassin des Mines était le château fort et la région la plus peuplée d'Acadie. Il contenait les villages de Grand-Pré, Les Mines, Pisiguit, et Cobéquid.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population du Bassin des Mines
Année Nombre d'habitants
1671 ?
1686 57
1693 305
1698 ?
1701 487
1703 527
1707 677
1714 1 031
1730 2 500
1737 3 736
1748 5 000

[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bay of Fundy », sur Western Hemisphere Shorebird Reserve Network (consulté le 30 juillet 2010)
  2. Source: ROY, Muriel K. «Peuplement et croissance démographique en Acadie» dans Les Acadiens des Maritimes, Moncton, Centre d'études acadiennes, Université de Moncton, 1980, p. 148.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]