Basse-Birmanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Birmanie image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant la Birmanie et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Carte de la Birmanie britannique en 1886 : La Basse-Birmanie est en rose, la Haute-Birmanie en ocre.

L'expression Basse-Birmanie désigne la partie de la Birmanie annexée en 1852 par les Anglais après la deuxième guerre anglo-birmane, à laquelle s'ajoute l'ancien royaume d'Arakan et le territoire du Tenasserim, dont les Anglais avaient pris le contrôle en 1826. Cette région était aussi autrefois appelée "Birmanie britannique".

La Basse-Birmanie a pour centre Rangoun, l'ancienne capitale de la Birmanie. Elle comprend toute la région côtière du pays ainsi que le bassin inférieur de l'Irrawaddy, y compris la ville de Prome.

La Basse-Birmanie est principalement habitée par les Birmans proprement dit, les Karens et les Môns.

Voir aussi[modifier | modifier le code]