Bass Reeves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bass Reeves
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MuskogeeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité

Bass Reeves, né en et mort le , est le premier shérif adjoint noir à l'ouest du Mississippi.

Il officie principalement en Arkansas et sur le territoire de l'Oklahoma. Pendant sa longue carrière, il a été crédité de plus de 3 000 arrestations. Il a tué 14 hors-la-loi en légitime défense.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Bass Reeves
Bass Reeves

Bass Reeves naît dans une famille d'esclaves dans le Comté de Crawford (Arkansas), en [1],[2]. Son prénom est choisi en mémoire de son grand père, Basse Washington. Reeves et sa famille sont les esclaves d'un membre du parlement de l'Arkansas, William Steele Reeves[1]. Vers , William Reeves déménage dans le Comté de Grayson, près de Sherman[1]. Bass Reeves aurait été au service du fils de William Steele Reeves, le colonel George R. Reeves, qui était shérif et législateur au Texas[3].

Pendant la guerre de Sécession, Bass quitte George Reeves, supposément « parce que Bass a battu George après une dispute liée à un jeu de cartes »[2],[3],[4]. Bass s'enfuit vers le Nord, dans les territoires indiens. Il vit avec les nations Cherokee, Séminoles, et Creek et apprend leurs langues. Il est affranchi après l'adoption du treizième amendement à la Constitution des États-Unis, qui abolit l'esclavage en [3].

Reeves déménage alors en Arkansas et cultive la terre près de Van Buren. Il épouse Nellie Jennie Wilson[5], une Texane, avec laquelle il aura 11 enfants[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

En , Isaac Parker est nommé juge fédéral pour le territoire indien. Il nomme James F. Fagan U.S. marshal, et le charge de recruter 200 adjoints. Fagan ayant entendu dire que Reeves connaissait le territoire indien et plusieurs langues[6], il le recrute. Reeves est le premier Noir à servir dans cette position à l'ouest du Mississippi[2],[6].

Reeves travaille pendant 32 ans dans la police du territoire indien. Bon tireur et bon détective, il devient l'adjoint le plus précieux du juge Parker. Il arrête de nombreux criminels, sans jamais être blessé. Il arrête son propre fils, Benjamin dit Bennie, pour avoir tué sa femme[7]. Il prend sa retraite en , après avoir arrêté plus de 3 000 criminels[2],[6]. Il en aurait tué 14 pour défendre sa propre vie. Il est mort de maladie[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gary Paulsen, The Legend of Bass Reeves[9].
  • Paul L. Brady, The Black Badge : Deputy United States Marshal Bass Reeves : From Slave to Heroic Lawman.
  • Art T. Burton, Black Gun, Silver Star: The Life and Legend of Frontier Marshal Bass Reeves, University of Nebraska Press, .
  • Robert K. DeArment, Man-Hunters of the Old West, Volume 2, University of Oklahoma Press, .

Romans[modifier | modifier le code]

  • Russ Brown, Miss Chisum, .
  • Sidney Thompson, Follow the Angels, Follow the Doves: The Bass Reeves Trilogy, Book One, University of Nebraska Press, [10]

Films[modifier | modifier le code]

  • Bass Reeves, une fiction de avec James A. House dans le rôle titre[11].
  • They Die by Dawn (), joué par Harry Lennix.
  • Hell on the Border film de avec David Gyasi[12].
  • 2021 : The Harder They Fall de Jeymes Samuel.

Série T V[modifier | modifier le code]

  • Timeless, saison 1 épisode 12 « L'assassinat de Jesse James » [13]. Lors de leur voyage dans le temps, les héros rencontre Bass Reeves qu'ils identifient comme étant l'homme à l'origine du mythe du « Lone Ranger ».

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Art T. Burton, Black Gun, Silver Star : The Life and Legend of Frontier Marshal Bass Reeves, Lincoln, Nebraska, U of Nebraska Press, , 346 p. (ISBN 978-0-8032-0541-3, présentation en ligne).
  2. a b c et d (en) Art T. Burton, « The Legacy of Bass Reeves: Deputy United States Marshal », The Crisis Publishing Co., Baltimore, Maryland, vol. 106, no 3,‎ may–june 1999, p. 38–42 (ISSN 0011-1422).
  3. a b et c (en) Art T. Burton, Black Gun, Silver Star : The Life and Legend of Frontier Marshal Bass Reeves, Lincoln, Nebraska, U of Nebraska Press, , 346 p. (ISBN 978-0-8032-0541-3, présentation en ligne).
  4. (en) « Bass Reeves - Black Hero Marshal », sur Legendsofamerica.com (consulté le 9 juin 2016).
  5. (en) « Benjamin "Bennie" Reeves: arrested by his father », sur criminalgenealogy, 3 septembre2018 (consulté le 16 septembre 2020).
  6. a b c et d (en) « Bass Reeves, the Most Feared U.S. Deputy Marshal » [archive du ], The Norman Transcript, (consulté le 31 août 2016).
  7. (en) Art T. Burton, Black Gun, Silver Star: The Life and Legend of Frontier Marshal Bass Reeves, University of Nebraska Press, 2008, p. 245.
  8. (en) Ron. W. Fischer, « Bass Reeves he set a timeless example », sur thetombstonenews.com, (consulté le 12 avril 2021).
  9. (en) « The Legend of Bass Reeves », sur Kirkus Reviews, (consulté le 12 avril 2021).
  10. (en) « Follow the Angels, Follow the Doves : The Bass Reeves Trilogy, Book One », sur www.nebraskapress.unl.edu (consulté le 12 avril 2021).
  11. (en) « Bass Reeves (Video 2010) - IMDb », sur Internet Movie Database (consulté le 12 avril 2021).
  12. (en) « Hell on the Border (2019) - IMDb », sur Internet Movie Database (consulté le 12 avril 2021).
  13. (en) « "Timeless" The Murder of Jesse James (TV Episode 2017) - IMDb », sur Internet Movie Database (consulté le 12 avril 2021).
  14. « Lucky Luke. « Un cow-boy dans le coton » dévoile ses premières planches et aborde la ségrégation raciale », sur Ouest-France, (consulté le 12 avril 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]