Basilique Sainte-Clotilde de Reims

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basilique Sainte-Clotilde.

Basilique Sainte-Clotilde
Image illustrative de l’article Basilique Sainte-Clotilde de Reims
Présentation
Culte Catholique romain
Type Basilique
Rattachement Archidiocèse de Reims
Début de la construction 1896
Fin des travaux 1905
Style dominant Architecture néo-byzantine
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Ville Reims
Coordonnées 49° 14′ 16″ nord, 4° 01′ 57″ est

Géolocalisation sur la carte : Marne

(Voir situation sur carte : Marne)
Basilique Sainte-Clotilde

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Basilique Sainte-Clotilde

Géolocalisation sur la carte : Reims

(Voir situation sur carte : Reims)
Basilique Sainte-Clotilde

La basilique Sainte-Clotilde de Reims est située au cœur du quartier Sainte-Anne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'une des cinq « armoires » visibles dans la crypte de la basilique.

Elle a été élevée en 1896 par l'architecte rémois Alphonse Gosset (1835-1914) pour le quatorzième centenaire du baptême du roi Clovis. Placé sous le vocable de sainte Clotilde, cet édifice de style néo-byzantin – en forme de croix grecque et surmonté d'une coupole – rend hommage à l'épouse de Clovis qui fut à l'origine de la conversion du roi des Francs. L'édifice s'inspire de la basilique Saint-Pierre de Rome et de l'église Saint-Augustin de Paris[1].

Construite à l'instigation du cardinal Benoît-Marie Langénieux alors archevêque de Reims, cette basilique devait être celle des saints et saintes de France. Il sollicita pour cela tous les diocèses qui offrirent des reliques des saints ayant marqué l'histoire de France. Celles-ci furent déposées dans la crypte où sont regroupés plus de cent-vingt reliquaires et plus de deux mille reliques. La Basilique Sainte Clotilde peut se visiter deux mois dans l'année (juillet et août) tous les dimanches de 15 heures à 17 heures et aux journées du patrimoine le dimanche de 14 heures à 18 heures grâce à l'association des amis du reliquaire des saints de France.

La basilique Sainte-Clotilde a été l'un des lieux de célébration du quinzième centenaire du baptême de Clovis en 1996 en présence du pape Jean-Paul II.

Le 18 avril 2012, la basilique a été endommagée par un incendie survenu lors de travaux de réparation de toiture[2]. Le demi dôme nord est presque entièrement détruit, mais les autres parties du monument et les reliques conservées dans la crypte n'ont pas souffert. Elle a rouvert juillet 2016.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pérouse de Montclos Jean-Marie (Dir.), Le guide du patrimoine. Champagne-Ardenne., Hachette, Paris, 1995, 432p., (ISBN 2-01-0209877), p.307.
  2. « Le dôme nord de la basilique Sainte-Clotilde ravagé par le feu », sur lunion.fr (consulté le 19 avril 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]