Basilique Saint-Georges de Prague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique Saint-Georges

(Prague)

Image illustrative de l’article Basilique Saint-Georges de Prague
Basilique et cloître de Saint-Georges.
Présentation
Nom local Jiřský klášter
Culte Catholique
Type Basilique
Style dominant Romane, baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Ville Prague
Coordonnées 50° 05′ 23″ nord, 14° 23′ 54″ est
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
(Voir situation sur carte : Tchéquie)
Basilique Saint-Georges (Prague)
Géolocalisation sur la carte : Prague
(Voir situation sur carte : Prague)
Basilique Saint-Georges (Prague)

La basilique Saint-Georges (bazilika svatého Jiří) est une basilique catholique située au cœur du château de Prague en République tchèque.

Historique[modifier | modifier le code]

La basilique est une des plus anciennes églises pragoises, ayant été fondée vers 925[1], dans le style roman. Elle reçoit la tombe de sainte Ludmila de Bohême grand-mère du roi Venceslas Ier et celle du roi Vratislav II de Bohême († 1092). Détruite au XIIe siècle par un incendie, elle est reconstruite à partir de 1142. L'ajout de la façade baroque ne date que du XVIIe siècle.

Architecture[modifier | modifier le code]

Abside.

L'intérieur de la basilique conserve une sobriété et une austérité, principalement dues à la blancheur de la pierre calcaire, contrairement aux églises baroque et rococo de Prague. Un bas-relief, à l'extérieur, représente saint Georges et le dragon[2].

Mausolée[modifier | modifier le code]

La basilique renferme les sépultures de membre de la dynastie des Přemyslides et les reliques de nombreux saints vénérés dont la plus importante est sainte Ludmila de Bohême, grand-mère du saint roi Venceslas Ier et patronne du Royaume de Bohême[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La basilique Saint George », sur toutsurprague.fr, (consulté le 1er septembre 2020).
  2. « La basilique Saint-Georges - Avantgarde Prague », sur Avantgarde Prague (consulté le 1er septembre 2020).
  3. http://www.prague.dk/french/pragt12c4.htm