Basilique Marie-Reine des apôtres de Mvolyé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique mineure Marie-Reine des apôtres
Image illustrative de l'article Basilique Marie-Reine des apôtres de Mvolyé
Présentation
Culte catholique
Type Basilique mineure
Rattachement Archidiocèse de Yaoundé
Début de la construction 15 août 1990
Géographie
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Mfoundi
Ville Yaoundé
Coordonnées 3° 50′ 33″ N 11° 30′ 28″ E / 3.842385, 11.5076643° 50′ 33″ Nord 11° 30′ 28″ Est / 3.842385, 11.507664

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

(Voir situation sur carte : Cameroun)
Basilique mineure Marie-Reine des apôtres

La Basilique Mineure Marie-Reine des apôtres de Mvolyé se situe à la sortie sud de Yaoundé sur la colline de Mvolyé. La proclamation a été faite par le Légat pontifical, le Cardinal Jean-Louis Tauran, au nom du Pape Benoît XVI le .

Historique[modifier | modifier le code]

Les origines remontent au lorsque des missionnaires catholiques (les Pallotins) foulèrent le sol du Mfoundi pour la première fois [1]. Il y avait parmi eux le père Heinrich Vieter, le frère Jean Jager et plusieurs autres venant d’Allemagne.

En arrivant à Yaoundé, ils commencent l’œuvre d’évangélisation avec la construction de nombreux édifices. Accueilli par le chef Essomba Mebe qui lui donne un terrain sur la colline de Mvolyé, le père Vieter décide d’y implanter la première mission catholique de Yaoundé. Le , Monseigneur Vieter devint le premier évêque du Cameroun et la mission Mvolyé devint le siège du vicariat apostolique pour le Cameroun. Monseigneur Vieter meurt le . Il est inhumé au cimetière de Mvolyé.

Les années 1923 à 1927 voient la construction de la cathédrale de Mvolyé dédiée au Saint-Esprit. Menaçant de tomber en ruines elle sera détruite début 1990 sur instruction de Monseigneur Jean Zoa, premier évêque camerounais de Yaoundé, pour y construire un sanctuaire marial. La première pierre est posée le . Celui-ci devint la basilique Marie-Reine-des-Apôtres le en présence du cardinal Jean-Louis Tauran, légat du Pape Benoît XVI.

Description[modifier | modifier le code]

Intérieur Basilique Marie-Reine des apôtres de Mvolyé

Bâtie sur 12 colonnes représentant les 12 apôtres, la basilique a une hauteur de 32 mètres et une largeur de 75 mètres [2]. Elle a une capacité d’accueil de près de 4 000 places assises. Sa construction est faite d’un subtil mélange de pierre, de métal et de bois (bubinga et moabi) grâce à la collaboration du savoir-faire des différentes ethnies du Cameroun. Elle abrite des tableaux extérieurs représentant les sacrements réalisés avec la collaboration du centre Nina de Mbalmayo. Les vitraux aux couleurs pastels et lumineuses sont une fresque de 100 m2 du peintre verrier Henri Guérin. La Vierge noire (3,50 m de hauteur) est sculptée dans le bois de l’arbre sacré de Nkong Ondoa et l’autel taillé en forme de jeton d’abbia dans le granit à Akok Bekoé. Le Christ et le tabernacle sont réalisés en bronze avec les techniques Bamoun.

Visite du pape[modifier | modifier le code]

En 2009, le pape Benoît XVI qui a passé quatre jours de visite à Yaoundé, y a prononcé les vêpres le [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique de l'Archidiocèse », sur action45.com/archidioceseyde (consulté le 12 juin 2015)
  2. « Basilique de Mvolyé », sur cameroun.unblog.fr (consulté le 12 juin 2015)
  3. (en) « Special Celebrations in 2009 », sur gcatholic.org (consulté le 12 juin 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]