Basilique-archicathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Poznań

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique-archicathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Poznań
Image illustrative de l’article Basilique-archicathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Poznań
Vue de la façade.
Présentation
Nom local Bazylika archikatedralna Świętych Apostołów Piotra i Pawła
Culte catholicisme romain
Type cathédrale
Rattachement archidiocèse de Poznań
Début de la construction Xe siècle
Style dominant Gothique
Protection Monument historique de Pologne
Monument historique de Pologne
Site web archikatedra.com
Géographie
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Coordonnées 52° 24′ 41,75″ nord, 16° 56′ 55,43″ est
Géolocalisation sur la carte : Pologne
(Voir situation sur carte : Pologne)
Basilique-archicathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Poznań

La basilique-archicathédrale Saints-Pierre-et-Paul de Poznań (en polonais : bazylika archikatedralna Świętych Apostołów Piotra i Pawła w Poznaniu) est une église située à Poznań en Pologne. Dédiée à l'apôtre saint Pierre et à saint Paul de Tarse, elle est le siège de l'archidiocèse métropolitain de Poznań. Incendiée, démolie et reconstruite à plusieurs reprises, elle est actuellement de style néo-gothique.

Son titre d'archicathédrale résulte de la bulle De salute animarum du [1], par laquelle le pape Pie VII a élevé le diocèse de Poznań au rang d'archidiocèse métropolitain.

Par la lettre apostolique Posnaniae decus merito du [2], le pape Jean XXIII l'a honorée du titre et des privilèges de basilique mineure.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cathédrale est le lieu de sépulture de plusieurs souverains de Pologne :

Architecture[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) « Bulle De salute animarum du  », dans Raffaele de Martinis, Iuris pontificii de propaganda fide, t. IV, Rome, (lire en ligne), partie 1, p. 594-606.
  2. (la) « Lettre apostolique Posnaniae decus merito du  », dans Acta Apostolicae Sedis, vol. XV, (lire en ligne [PDF]), chap. 14, p. 832-833.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :