Basehead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basehead
Surnom dc Basehead, Basehead 2.0
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, hip-hop alternatif
Années actives Depuis 1992
Labels Imago Records, Union of Vineyard Workers
Composition du groupe
Membres Michael Ivey
Aaron Burroughs
Brendan Ciotta
Anciens membres Bill Conway
Keith Lofton
Clarence « Citizen Cope » Greenwood
Brian Hendrix
Jay Nichols
Aaron Burroughs

Basehead, ou dc Basehead ou Basehead 2.0, est un groupe de hip-hop américain, originaire de Washington. Il est formé en 1990 autour de Michael Ivey[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Basehead publie son premier album, Play with Toys, en 1992 au petit label indépendant Emigre[2]. Le chanteur Michael Ivey l'enregistrera chez lui avec des amis[3]. L'album est bien accueilli et joué sur des radios universitaires[3]. Rolling Stone applaudit le style inhabituel des Basehead[4]. Avec au total cinq membres, Ivey tourne aux États-Unis et en Europe, ouvrant pour les Beastie Boys, Stone Temple Pilots, et Ween[3],[5]. College Music Journal ayant mis Basehead en couverture, le groupe reçoit l'intérêt des labels, et signe avec Imago Records, un ancienne division de BMG, l'année suivante[2], publiant son deuxième album, Not in Kansas Anymore. Rolling Stone considère l'album comme « une alternative à toute la merde qui croule dans les magasins et à la radio[6]. »

En avril 1994, Basehead enregistre son troisième album, Faith[7], qui retient les éléments musicaux de leurs précédents albums, mais avec des paroles plus consacrées à la religion[5],[8]. À cette période, Ivey forme le projet parallèle Bastard Youth of Basehead (B.Y.O.B)[3],[7], et lance I3Records, un emprunte du label Rykodisc Records[2]. En décembre 1994, Imago se sépare de BMG, et Faith ne sera pas publié avant deux années plus tard[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Michael Ivey — guitare, chant[5]
  • Aaron Burroughs — batterie[5]
  • Brendan Ciotta — basse[5]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Play with Toys
  • 1993 : Not in Kansas Anymore
  • 1996 : Faith
  • 1998 : In the Name of Jesus
  • 2002 : dc Basehead
  • 2007 : Rockalyptic Music

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Holly George-Warren (dir.) et Patricia Romanowski (dir.), The Rolling Stone Encyclopedia of Rock & Roll : Revised and Updated for the 21st Century, New York, Fireside (Simon & Schuster), , 3e éd. (1re éd. 1983), 1114 p. (ISBN 978-0-7432-0120-9 et 0-7432-0120-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rolling Stone Encyclopedia, p. 49
  2. a, b et c (en) Dimitri Ehrlich, « The Suits: I3Records », Vibe, vol. 2, no 9,‎ , p. 136
  3. a, b, c et d (en) Stephen Thomas Erlewine, « Biography of Basehead », AllMusic (consulté le 17 janvier 2010)
  4. (en) Kevin Powell, « Archives », Rolling Stone, (consulté le 17 janvier 2010).
  5. a, b, c, d et e (en) « About Us », Basehead (consulté le 17 janvier 2010)
  6. (en) Danyel Smith, « Review of Not in Kansas Anymore », Rolling Stone, (consulté le 17 janvier 2010)
  7. a, b, c, d, e, f et g (en) Steve Kiviat, « You Gotta Have Faith », Washington City Paper,‎ (lire en ligne).
  8. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Review of Faith », AllMusic (consulté le 17 janvier 2010).
  9. Francis Davis, Jazz and its Discontents, Da Capo Press, coll. « A Francis Davis Reader », (ISBN 0306810557), « Black Faces, Black Masks », p. 264