Île de loisirs du Port-aux-Cerises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Image illustrative de l’article Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Logo de l'Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Image illustrative de l’article Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Commune Draveil
Vigneux-sur-Seine
Superficie 160 ha
Cours d'eau Seine
Caractéristiques
Type Base de plein air et de loisirs
(Îles de loisirs)
Lieux d'intérêts Base de loisirs nautiques et sportives
Gestion
Propriétaire Région Île-de-France
Fréquentation 432 000
Lien Internet le-port-aux-cerises.iledeloisirs.fr
Accès et transport
Gare (RER)(C)(D) Juvisy
Vigneux-sur-Seine
Bus (BUS)Seine Sénart4121314171819RDDFLP1305501
Localisation
Coordonnées 48° 41′ 37″ nord, 2° 24′ 02″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Île de loisirs du Port-aux-Cerises
Géolocalisation sur la carte : Essonne
(Voir situation sur carte : Essonne)
Île de loisirs du Port-aux-Cerises

L'Île de loisirs du Port-aux-Cerises est une base de plein air et de loisirs située dans le département de l'Essonne, sur le territoire des communes de Draveil et Vigneux-sur-Seine. Elle est l'une des douze île de loisirs de la région Île-de-France.

Elle est située à 20 km au sud de Paris et à 10 km d'Évry.

Présentation[modifier | modifier le code]

La base propose des activités sportives et de loisirs de plein air sur 160 hectares dont 40 hectares de plan d'eau[1]. Elle est bordée sur son flanc est par la Seine.

Trois entrées automobiles sont aménagés (dont une côté Juvisy), ainsi que six entrées piétons. 1 600 places de stationnement automobile y sont proposés[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de la base était au XVIIIe siècle un port de la Seine dédié à l'expédition de fruits frais à destination des marchés parisiens. À partir du XIXe siècle, l'endroit devient une gravière de sable et de graviers.

Un projet social d'inspiration fouriériste est imaginé par la Cité-Coopérative de Paris-Jardin, qui a acheté le site en 1911. Il ne sera pas réalisé, contrairement à la cité-jardin de Draveil à proximité[3]. Le site devient alors une décharge d'ordures ménagères et de gravats des grands travaux parisiens des années 60.

L’État choisi le site du Port-aux-Cerises pour devenir une des douze base de loisirs de la région parisienne. En 1972, le Syndicat Mixte d'Etude, d'Aménagement et de Gestion de la Base Régionale de Plein Air et de Loisirs du Port aux Cerises voit le jour[4]. Son schéma directeur est produit en 1975.

Elle est ouverte au public en 1978, après deux années de travaux. Depuis, les aménagements de la base n'ont cessé d'évoluer.

Le projet a été récompensé par le Prix du paysage en 2009[5]. Il a été réalisé par Laurence Vacherot et Gilles Vexlard de l'agence Latitude Nord, qui depuis 1990, accompagne le syndicat mixte dans l'aménagement de la base[6].

Gestion[modifier | modifier le code]

La base est administrée par un syndicat mixte (SMEAG)[7] regroupant des représentants des communes de Draveil, de Vigneux-sur-Seine et de Juvisy-sur-Orge, ainsi que des représentants du Conseil départemental de l'Essonne et du Conseil régional d'Île-de-France. Depuis , la gestion des activités est confiée à EQUALIA par un contrat de délégation de service public.

Elle accueille 432 000 visiteurs par an. Les mois de juillet et août constituent le pic de visite avec 27 % de la fréquentation annuelle (13 000 visiteurs par semaine). La moyenne reçoit aussi 13 100 visiteurs par semaine. 77 % des visiteurs résident dans une commune située à moins de 10 km de l'île[8].

La base est ouverte de h à 21 h et son accès et le stationnement est gratuit[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Poney club[modifier | modifier le code]

Le poney club de la base fait partie de la Fédération française d'équitation (FFE). À ce titre, il dispense plusieurs disciplines d'équitation comme le saut d'obstacles, le concours complet d'équitation, le dressage, la voltige, le horse-ball, etc. Cette accréditation de la FFE lui permet aussi d'organiser des concours et des championnats.

Port de plaisance[modifier | modifier le code]

Le port de plaisance du Port aux Cerises a été requalifié en 2010. Il dispose de 106 emplacements[9], où il est possible de passer son permis bateau plaisance, d'un hébergement à l'année aux plaisanciers ou de l'hébergement temporaire.

Base nautique[modifier | modifier le code]

L'île de loisirs du Port-aux-Cerises est la seule base d'Île-de-France à avoir un accès direct à la Seine. Avec un plan d'eau de 35 hectares, la base de loisirs organise des séances de canoë et de kayak. Elle permet de façon plus générale aux habitants de l'Essonne et du Val-de-Marne de se réapproprier les bords de Seine et de bénéficier d'un espace vert significatif.

Accrobranche[modifier | modifier le code]

Un parcours d'accrobranche, nommée Accro des Arbres, propose aux usagers de grimper et d'évoluer dans les arbres en toute sécurité grâce à une préparation sur 55 ateliers et 5 parcours.

Multi-activités[modifier | modifier le code]

La base de loisirs s'étend sur 160 hectares et permet aux usagers de pratiquer diverses activités sportives telles que le minigolf, le tennis, le football, les sports urbains - BMX, roller, skateboard. Bientôt, une salle de fitness sera intégrée à l'équipement de la base.

Petit train[modifier | modifier le code]

Le petit train

Une ligne de petit train parcourt la base. Elle fait 3 km de long pour un écartement de 0,60 mètre. La rame utilisée comprend 4 baladeuses dont une est accessible aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes. Elle est tractée par un petit locotracteur de marque Socofer[10].

Piscine[modifier | modifier le code]

Fermée en 2006, la piscine a été rouverte durant l'été 2010. Elle s'étend sur 1 800 m2 et est ouverte de 11h à 19h en haute saison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Direction Générale de l'Aménagement, du Logement et de la Nature, La base régionale de plein air et de loisirs - Le Port aux Cerises : Grand prix national du Paysage 2009, , 18 p. (lire en ligne)
  • Jérôme Bertrand et Frédérique Pré, Améliorer la desserte des îles de loisir, Paris/Paris, IAU îdF, , 183 p. (ISBN 978-2-7371-2121-0, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]