Base de données ADN du Royaume-Uni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Base de données ADN du Royaume-Uni était à la fin 2006 le plus important fichier d'échantillons ADN au monde. Les échantillons collectés sont issus aussi bien des scènes de crimes que des suspects. La technique de prélèvements utilisée a été inventée par le généticien Alec Jeffreys.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 5, il est géré par le Forensic Science Service (FSS) et sa base de données comptait en plus de 3 millions de personnes[1].

Volume[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, ce fichier contenait 4,8 millions de profils environ[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) dirigé par Alain Bauer, « Fichiers de police et de gendarmerie - Comment améliorer leur contrôle et leur gestion ? », sur La Documentation française,‎ (consulté le 23 mars 2009), p. 34 (32 du PDF)
  2. 4,8 millions de Britanniques dans le fichier ADN, article du quotidien Le Monde, daté du 26 novembre 2009.