Base antarctique Juan Carlos Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Base antarctique espagnole
Juan Carlos Ier
Image illustrative de l'article Base antarctique Juan Carlos Ier
Vue générale de la base en 2011

Coordonnées 62° 39′ 48″ sud, 60° 23′ 17″ ouest
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Création Janvier 1988
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
(Voir situation sur carte : Antarctique)
Base antarctique espagnole Juan Carlos Ier
Topographic map of Livingston Island and Smith Island.

La base antarctique espagnole Juan Carlos Ier est une base scientifique espagnole de l'Antarctique, située dans l'archipel des Shetland du Sud, ainsi nommée en l'honneur du roi Juan Carlos Ier.

Localisation[modifier | modifier le code]

La base se trouve sur l'île Livingston, en bordure de la baie sud de la péninsule Hurd (en). Elle s’étend sur une centaine de mètres parallèlement au littoral et à 12 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Aménagement[modifier | modifier le code]

La base est divisée en 10 modules indépendants permettant de faire vivre et travailler 24 personnes ; Un doublement de la capacité est possible.

Au centre de la base, se trouve la zone de vie divisée en trois modules regroupés en forme de « Y » correspondant aux dortoirs et chambres et un module de séjour avec cuisine, séjour-salle à manger, télécommunications et sanitaires

Cinq autres modules accueillent les laboratoires, les équipements de production électrique et de chaleur, le traitement des résidus, les magasins et ateliers.

Un module spécifique abrite le radôme doté d’une antenne de communications de 2,5 mètres de diamètre.

L'isolation des parois et l'herméticité des ouvertures permettent de supporter des températures extrêmes, grâce au recours à une structure totalement scellée à l’extérieur[1].

Objectif[modifier | modifier le code]

L’objectif principal des installations est de fournir aux scientifiques et chercheurs espagnols, une base d’opérations moderne, efficace, confortable et non polluante. L'Espagne possède une seconde base, la base antarctique Gabriel de Castilla sur une autre île de l'archipel : l'île de la Déception.

Navires de desserte et recherches océanographiques[modifier | modifier le code]

Les 2 bases disposent du brise glace et navire océanographique Hespérides (A-33) ainsi que du navire océanographique Las Palmas (A-52).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]