Bas-Warneton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bas-Warneton
(nl) Neerwaasten
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Tournai-Mouscron
Commune Comines-Warneton
Code postal 7784
Zone téléphonique 056
Démographie
Gentilé Bas-Warnetonois(e)[1]
Géographie
Coordonnées 50° 45′ nord, 2° 57′ est
Localisation
Localisation de Bas-Warneton
Localisation de Bas-Warneton au sein de Comines-Warneton
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Bas-Warneton
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Bas-Warneton
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Bas-Warneton

Bas-Warneton (en néerlandais Neerwaasten, en picard Bas Varnetån) est une section de la commune belge de Comines-Warneton située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Lys, frontière d'État depuis les traités d'Utrecht (1713), sépare Bas-Warneton de son homonyme française Warneton-Bas.

Étymologie[modifier | modifier le code]

1119 Basuuarnestum

Village en aval de Warneton, sur la Lys. Effectivement d'un point de vue géographique mais qui n'est pas à l'origine du nom. En 1119 le nom baswarnestum apparait une fois pour trois fois warnestum dans une version du texte et quatre fois warnestum dans une autre version du texte. Il s'agit d'une interpolation. Le sens vient de 'inferior warnestum en 1184 et parochia minoris warnestum en 1197 soit le warneton inférieur ou plus petit. Le nom a été introduit après la création de la paroisse de Bas-Warneton par scission de celle de Warneton. Donc un Warneton plus petit par rapport à un Warneton plus grand.'

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune fut transférée de la province de Flandre-Occidentale à celle de Hainaut en 1963. Depuis cette date ses habitants néerlandophones minoritaires bénéficient de facilités administratives.

Patrimoine Chrétien[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui intégrée au doyenné de Comines, la paroisse de Bas-Warneton a été créée en 1127 par Jean 1er de Warneton, évèque de Thérouanne. Plusieurs églises s'y succèdent au fil des siècles.[2]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin - Bâtiment de style Néo-roman, bâti après la destruction de l'église précédente durant la 1ère guerre mondiale et inauguré en juillet 1927. La rosace de son transept Sud illustre un épisode de la vie de Saint Martin. Sa statue de Saint François d'Assise et ses deux cloches (dont la plus petite date de 1738) proviennent de la précédente église.[2]
  • Chapelle Notre Dame de Groeninghe, située chaussée de Warneton.
  • Chapelle Notre Dame de Lourdes, située chemin du prieuré, à l'entrée du cimetière.
  • Chapelle Sainte Thérèse de Lisieux, situé chaussée de Warneton

Dévotion populaire[modifier | modifier le code]

L'église Saint Martin possède une relique de Saint Christophe - depuis 1958, chaque 3ème dimanche de Juin, la confrérie de Saint Christophe organise une bénédiction des véhicules et des usagers de la route. En 2019, 39 voitures, 3 motos, 2 vélos, 1 tracteur, 2 buggys et un camion se sont présentés sur la place de Bas-Warneton pour cette bénédiction traditionnelle.[3]

Toponymie Chrétienne[modifier | modifier le code]

  • Chaussée de la Garde de Dieu
  • Chemin du Prieuré
  • Place Saint Martin

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : Les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 32.
  2. a et b « L’église Saint-Martin à Bas-Warneton », sur villedecomines-warneton.b (consulté le 10 novembre 2019)
  3. Franck, « Bas-Warneton: 58ème édition de la bénédiction des véhicules et des usagers de la route », sur comineswarneton-actu.com, (consulté le 10 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]