Bartolomeo degli Erri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartolomeo degli Erri
Bartolomeo degli erri, san tommaso d'aquino dibatte con gli eretici, 1465 ca..JPG

Saint Thomas d'Aquin débattant avec les hérétiques.

Naissance
Décès
Activités

Bartolomeo degli Erri (Modène, actif de 1447 à 1482) un peintre italien gothique de la Renaissance italienne actif à Modène pendant la seconde moitié du XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bartolomeo degli Erri, son frère aîné Agnolo ainsi que Bartolomeo Bonascia, sont considérés comme étant les plus importants protagonistes de la peinture du Quattrocento à Modène.

Bartolomeo a probablement collaboré au grand triptyque du Couronnement de la Vierge conservé à la Galleria Estense de Modène (1462 et 1466) attribuée majoritairement à son frère.

L'historien d'art Roberto Longhi lui attribue également une série de tableaux des scènes de vie de saints Thomas d'Aquin, Vincent Ferrier et saint Dominique sans dissocier tout à fait de ce travail son frère Agnolo[1].

Ces tableaux proviennent probablement de trois retables démembrés consacrés aux saints référencés, réalisés dans les années 1466-1474 pour l'église San Domenico de Modène[2].

Les œuvres sont conservées dans les divers musées mondiaux : Metropolitan Museum of Art, Kunsthistorisches Museum (Vienne), California Palace of the Legion of Honor, Galleria Estense (Modène),

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saint Dominique ressuscitant Napoleone Orsini (1467–1474), tempera sur bois transférée sur toile, 35,6 × 44,5  cm, Metropolitan Museum of Art,
  • Saint Vincent Ferrer prêchant devant l'église de Sant Eufemia à Vérone, Kunsthistorisches Museum, Vienne.
  • La Vision de Fra Paolino (1465), Fine Arts Museums of San Francisco, San Francisco.
  • Saint Thomas d'Aquin débattant avec les hérétiques (1465), Fine Arts Museums of San Francisco, San Francisco.
  • Saint Thomas d'Aquin à la table du roi Saint Louis,
  • Saint Thomas d'Aquin aidé par saint Pierre et saint Paul, Metropolitan Museum of Art.
  • Les Saints-évêques Ignace et Augustin, Musée du palais ducal, Mantoue.
  • Vierge à l'Enfant trônant, 64 × 49 5 cm, Musée des beaux-arts, Strasbourg,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniele Benati, La bottega degli Erri e la pittura del Rinascimento a Modena, Artioli, 1988 - 211 pages, p. 129-133, 173.
  • Esther Mœnch-Scherer, Les primitifs italiens du Musée des beaux-arts de Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 1993, 93 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ces panneaux étaient répertoriés par Bernard Berenson sous le nom du Véronais Domenico Morone
  2. Un quatrième retable, consacré à saint Pierre, de même provenance, aujourd'hui à la galerie nationale de Parme pourrait être d'Agnolo degli Erri.