Bartolomeo Vivarini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Bartolomeo Vivarini
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Frère
Parentèle
Œuvre réputée
Annonciation (d), Q3907500, Q3947513, Saint Damian (or Cosmas) (d), Saint Cosme (ou Saint Damien) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Triptyque de Santa Maria Gloriosa dei Frari.
Vierge en majesté
La Vierge allaitant l'Enfant, musée du Louvre.

Bartolomeo Vivarini (~1432 - ~1499) est un peintre italien de l'école vénitienne, l'oncle d'Alvise Vivarini et le frère d'Antonio Vivarini, peintres de la famille Vivarini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bartolomeo Vivarini apprend la peinture à l'huile d'Antonello da Messina et sa première œuvre est un retable de 1473, conservée à la Basilica dei Santi Giovanni e Paolo, la basilique de San Zanipolo de Venise, un polyptyque de 9 panneaux représentant Sant'Agostino d'Ippona et d'autres saints.

La majeure partie de ses œuvres est toutefois en tempera et est conservée à la National Gallery de Londres. De nombreuses œuvres partagent leur paternité avec son frère ou son atelier.

Œuvres réputées personnelles[modifier | modifier le code]

Conservées à Venise[modifier | modifier le code]

Musées exposant ses œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grande Galerie - Le Journal du Louvre, sept./oct./novembre 2011, no 17.
  2. Vierge à l'Enfant
  3. Sainte Marie Madeleine
  4. La Vierge et le Christ mort
  5. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les musées de Venise, Editions Place des Victoires, , p. 55 à 59
  6. « Saint Pétrone et saint Jacques », base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Saint Jean-Baptiste et saint Louis de Toulouse », base Joconde, ministère français de la Culture

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :