Bartolomeo Merelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bartolomeo Merelli
Bartolomeo Merelli.jpg
Fonctions
Impresario de La Scala (d)
-
Impresario de La Scala (d)
-
Carlo Visconti di Modrone (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Bartolomeo Merelli (Bergame, Milan, ) [1] est un directeur de théâtre et librettiste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bergame, Bartolomeo Merelli est l'élève particulier de Simon Mayr tandis que Gaetano Donizetti reçoit son enseignement dans le cadre des Leçons charitables de musique. Il commence sa carrière comme agent artistique et impresario[2].

On le trouve à Vienne dès 1818. Il obtient la concession du théâtre de Varèse en 1830[3]. De 1836 à 1850, il est directeur et librettiste principal de la Scala de Milan puis, de 1859 à 1861, directeur du Teatro Regio à Turin et revient, pendant deux ans, à Milan entre 1861 et 1863. De 1836 à 1848, il est également le codirecteur (avec Carlo Balocchino) du Kärntnertortheater de Vienne et inspecteur général des théâtres impériaux. Il travaille également dans de nombreuses villes européennes comme Paris (Opéra, Théâtre-Italien), Londres, Berlin ou Saint-Pétersbourg.

Ses fonctions l'amènent à créer des liens d'amitié plus ou moins serrés avec Rossini, Bellini, ou Donizetti. Il participe au succès de Verdi à la Scala avec Oberto, Conte di San Bonifacio (1839) et Nabucco (1842).

Il est aussi l'auteur de plusieurs livrets d'opéra, dont quatre pour Donizetti (Enrico di Borgogna, 1818; Una follia, 1818 ; Le nozze in villa, 1820; Zoraida di Granata, 1822) et quatre pour Nicola Vaccai (notamment Pietro il Grande, 1824)[4].

Livrets d'opéra de Merelli[modifier | modifier le code]

Année de création Titre Compositeur Genre
1816 L'idolo Birmanno, ou Il Trionfo del Bel Seso Paolo Brambilla
1818 Lanassa (avec Gaetano Rossi) Simon Mayr melodramma eroico
1818 Alfredo il grande Simon Mayr melodramma serio
1818 Enrico di Borgogna Gaetano Donizetti opera semiseria
1818 Una follia Gaetano Donizetti farsa
1818 Il lupo d'Ostenda Nicola Vaccai opera semiseria
1820-21 Le nozze in villa Gaetano Donizetti opéra-bouffe
1822 Zoraida di Granata Gaetano Donizetti opera seria
1824 Pietro il grande, ossia Un geloso alla tortura Nicola Vaccai opera buffa
1824 La pastorella feudataria Nicola Vaccai opera semiseria
1826 Il precipizio, ossia Le fucine di Norvegia Nicola Vaccai melodramma semiseria
1829 Don Desiderio ovvero Il disperato per ecceso di buon cuore Francesco Morlacchi opéra-bouffe
1851 Emma, ossia Il protettore invisible Julius Benoni

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dates et lieux de naissance et de décès sur le site italianopera.org (it)
  2. Le terme impresario doit être entendu au sens de directeur d'entreprise (impresa en italien) théâtrale, assimilable à la notion d'administrateur d'opéra de nos jours.
  3. Ashbrook, p. 15
  4. Biographie succincte sur le site l'université de Cologne(de)

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) William Ashbrook, Donizetti and his operas, Cambridge University Press, 1982, p. 15 (ISBN 0-521-27663-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]