Bartolomea Capitanio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartolomea Capitanio
Image illustrative de l'article Bartolomea Capitanio
Sainte
Naissance
Lovere
Décès  
Lovere
Nationalité Flag of Kingdom of Lombardy-Venetia.svg Royaume lombardo-vénitien
Vénéré à Lovere Chapelle des religieuses de Marie Enfant.
Béatification
par Pie XI
Canonisation
par Pie XII
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête
Attributs Livre et enfant

Bartolomea Capitanio (Lovere, - Lovere, ) est une religieuse italienne fondatrice de la congrégation des sœurs de Marie Enfant. Elle est considérée comme sainte par l'Église catholique.

Institutrice[modifier | modifier le code]

Bartolomea Capitanio nait à Lovere dans la province de Bergame (à l'époque dans le Royaume d'Italie, État satellite du Premier Empire) de Modeste et Catherine Canossi le . Après avoir fréquenté l'école primaire, elle est confiée pendant quatre ans aux clarisses pour compléter son éducation puis elle obtient son diplôme d'institutrice en 1822 et enseigne pendant deux ans avant de retourner chez ses parents le . Elle continue son métier d'enseignante dans la petite école qu'elle ouvre en 1825 à son domicile pour les enfants pauvres, soutenue par son directeur spirituel le père Angelo Bosio. Elle veut rétablir la pratique de la religion suite à la révolution française et aux guerres napoléoniennes, elle suscite pour cela une association de femmes. Elle se consacre aussi à un hôpital fondé à Lovere par Catherine Gerosa où elle est nommée gérante et trésorière.

Fondatrice[modifier | modifier le code]

Mais un projet lui tient plus à cœur, c'est de fonder une congrégation religieuse pour les œuvres de miséricorde. Lors d'une retraite spirituelle en 1829, elle élabore les constitutions d'un nouvel institut avec l'adhésion de son amie Catherine Gerosa. Plusieurs difficultés apparaissent comme la recherche et l'achat d'une maison faute de moyens mais aussi l'opposition de la famille et des autorités. Pourtant en novembre 1832, elle obtient la Casa Gaia, un vieux bâtiment abandonné. Le matin du de la même année a lieu la cérémonie d'érection de l'institut avec Bartolomea Capitanio, Vincente Gerosa, en présence de Don Bosio, du curé de la paroisse de Lovere, de parents et amis. Dans la nouvelle maison, elles créent une école gratuite pour les filles du peuple, un orphelinat avec dix élèves, des associations pieuses et des œuvres d'assistance. Le , l'institut est reconnu par le gouvernement autrichien mais Bartolomea ne pourrait profiter longtemps de sa fondation car le , à 26 ans, elle décède de tuberculose.

Culte[modifier | modifier le code]

Le pape Pie IX la déclare vénérable le , elle est béatifiée par Pie XI le et canonisée par le pape Pie XII le . Sa fête est le . Son corps repose dans la chapelle des religieuses de Marie Enfant à Lovere au côté de sainte Vincente Gerosa, son amie.

Source[modifier | modifier le code]

Site de Santi Beati

Liens externes[modifier | modifier le code]