Barthes de l'Adour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barthe.
Les barthes de l'Adour sur la commune de Saint-Vincent-de-Paul

Les barthes de l'Adour (du gascon barta : broussailles dans un bas-fond humide) sont les prairies marécageuses du fleuve Adour. L'appellation est typique du Seignanx, dans le département français des Landes[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Les prairies marécageuses ainsi nommées sont situées dans le lit majeur de l'Adour, c'est-à-dire dans sa zone inondable, recouvert par les eaux en cas de crue du fleuve ou de son affluent des Gaves réunis, en amont de Peyrehorade. Ce milieu, aménagé par des digues et écluses au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, présente un grand intérêt écologique[1], justifiant un inventaire ZNIEFF 2 « Tronçon du bec du gave de Bayonne »[2] et un classement au réseau Natura 2000 (ZPS)[3].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Vaches, chevaux et cigognes dans les Barthes de l'Adour à Saint-Vincent-de-Paul

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]