Barthélémy Victor Rantonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barthélémy Victor Rantonnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
HyèresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Barthélémy Victor Rantonnet, né le 29 mars 1797 à Lyon et mort le 4 décembre 1871 à Hyères[1], est un jardinier, botaniste, horticulteur, cultivateur et pépiniériste français, pionnier dans l'acclimatation des plantes exotiques sur la Côte d'Azur[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Barthélémy Victor Rantonnet est un botaniste hyérois qui consacra sa vie à l'étude des plantes, notamment les plantes exotiques. Il rapporta de ses voyages, des variétés qu'il acclimata au climat méditerranéen de la Côte d'Azur. Il est correspondant de plusieurs sociétés horticoles et collectionne des graines étiquetés de leur vrai nom latin[3]. Il a publié, entre autres, "Jardin d'acclimatation, Catalogue des végétaux exotiques". Victor Rantonnet devint marchand de plantes et de graines et jardinier-fleuriste[4].

Il développa l'horticulteur dans la propriété de Jean-Baptiste Fihle de Sainte-Anne[5], les Hyérois l'appellent alors « le jardin de Flore ». Le jardin de la pépinière Rantonnet[6].

En 1883, le botaniste Charles Huber rachète le jardin horticole d'acclimatation de Barthélémy Victor Rantonnet[7]. Hyères est à cette époque un centre important pour l'acclimatation des palmiers et plusieurs propriétaires créent des jardins exotiques : le Docteur Germain de Saint-Pierre (château Saint-Pierre des Horts), Alphonse Denis (château Denis), Gustave Bonnet (villa Marguerite) ou Gustave Charles Ferdinand de Bonstetten (villa Mathilde).

La Lycianthes rantonnetii ou arbre à gentiane synonyme de Solanum rantonnetii ou Morelle de Rantonnet (morelle du genre solanum)[8] sont nommées en son honneur[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lycianthes rantonnetii
  2. Édouard André, « Nécrologie », L'Illustration horticole, Gand, J.Linden,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  3. Hyères en Provence, guide des voyageurs de 1834
  4. Journal de la Société impériale et centrale d'horticulture de France
  5. Axel Robertson – Proschowsky, G. Roster et Justin-Baptistin Chabaud, La résistance au froid des palmiers, Champflour, (ISBN 2-87655-039-3, notice BnF no FRBNF36709655), p. 241.
  6. P.N. Fellon, Hyères Guide des Voyageurs, Marseille, Peissat Aîné et Demonchy, (notice BnF no FRBNF30425910, lire en ligne), p. 21
  7. Pierre Bellue, L'Ermite Toulonnais : faisant suite à L'Ermite en province de M. de Jouy, Toulon et Paris, Bellue et Roret, (notice BnF no FRBNF36398399, lire en ligne), p. 189, note 1
  8. Solanum rantonnettii
  9. Rantonnetius (ii)