Barthélémi Hopfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un peintre allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barthélémi Hopfer
Hopfer-Melancholia.jpg

Exilium melancholiae (Musée des beaux-arts de Strasbourg)

Naissance
Décès
Activité
Retour de chasse. Portrait d'une famille strasbourgeoise (Musée historique de Strasbourg)

Barthélémi[1] Hopfer[2], né à Augsbourg[3] le et mort à Strasbourg le , est un peintre allemand qui se forma chez Govaert Flinck à Amsterdam où il subit l'influence indirecte de Rembrandt et de Van Dyck[4], puis s'installa définitivement à Strasbourg en 1656.

Il peignit surtout des scènes historiques et des portraits.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • « Bartholomæus Hopfer », in Archives alsaciennes d'histoire de l'art, volumes 14-16, Swets & Zeitlinger, 1935, p. 141 et suiv.
  • (de) Karl Bosl, Bosls bayerische Biographie: 8000 Persönlichkeiten aus 15 Jahrhunderten, Pustet, 1983, p. 371 (ISBN 9783791707921)
  • Gérard Cames, « Hopf(f)er Barthélémi », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 17, p. 1663
  • (nl) R. E. O. Ekkart, « Bartholomeus Hopffer en zijn werken in Nederlandse verzamelingen », in Bulletin van het Rijksmuseum, Amsterdam, no 21, 1973, p. 180-194
  • Pierre Marthelot, Visages de l'Alsace, Horizons de France, 1949 (2e éd.), p. 87
  • François-Georges Pariset, « Bartholomæus Hopfer, élève de Govaert Flinck », Librairie Istra, Paris, 1936 (extrait de Archives alsaciennes d'histoire de l'art 1936, p. 141-149)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ou Barthélémy ou Bartholomeus ou Bartholomæus
  2. ou Hopffer
  3. ou Amsterdam selon d'autres sources (Karl Bosl) ; la famille, originaire d'Augsbourg, se serait installée à Amsterdam avant sa naissance
  4. Georges Livet et Francis Rapp (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. 3, Strasbourg, de la guerre de Trente Ans à Napoléon : 1618-1815, Éd. des Dernières nouvelles de Strasbourg, 1981, p. 503 (ISBN 2-7165-0041-X)