Barriol (quartier d'Arles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barriol.

Barriol
Barriol (quartier d'Arles)
Habitat collectif du quartier de Barriol
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Arles
Canton Arles-Ouest
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 06″ nord, 4° 37′ 03″ est
Altitude m
Cours d’eau Rhône
Site(s) touristique(s) Cirque d'Arles
Musée de l'Arles et de la Provence antiques
Hortus, jardin d'inspiration romaine
Transport
Gare Gare d'Arles
via la navette fluviale
Bus Ligne 1
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Barriol

Géolocalisation sur la carte : Arles

Voir sur la carte administrative d'Arles
City locator 14.svg
Barriol

Le quartier d'Arles appelé Barriol se trouve au sud-ouest de la cité, au sud de la Roquette. Le nom de ce quartier provient probablement d’Antoine Barriol, patron de barque et plus tard négociant, qui habitait près de la porte de la Roquette au XVIIIe siècle[1].

De nos jours, c'est un quartier résidentiel voué essentiellement à l’habitat collectif. Sur le plan économique le quartier de Barriol abrite le siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie ainsi que le Palais des Congrès et depuis 1995, le Musée de l'Arles et de la Provence antiques. Séparé du centre ville par la voie rapide Marseille-Nîmes (RN113), ce quartier est peu intégré à l'agglomération urbaine. En 1999, sa population, avec celle des quartiers voisins des Semestres et du Plan-du-Bourg, approche les 7 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le quartier de Barriol se situe au sud-ouest de l’agglomération, entre Rhône, canal de Port-de-Bouc et route de Port-Saint-Louis[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le quartier est bordé, à l'ouest, par le Rhône, ainsi que par le Canal de navigation d'Arles à Bouc, au nord et à l'est. Ce canal se jette dans le Rhône, au pied du Musée Arles Antique, ou une écluse a été aménagée[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

ruines des fondations du cirque d'Arles

Dès l’antiquité, le quartier est aménagé par les Romains qui y installent le cirque. Au Haut Moyen Âge, le quartier retourne à l’abandon. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle que le creusement du canal Arles-Port-de-Bouc modifie la topographie du lieu. Le site reçoit ensuite des activités industrielles : Henri Satre y crée en 1882 les chantiers navals qui se maintiennent encore aujourd'hui (coopérative ouvrière réalisant la maintenance des bateaux et barges circulant sur le Rhône).
L’urbanisation du quartier est réalisée dans les années 1970 par la création d’une Zone à urbaniser en priorité; il prend alors sa physionomie actuelle de quartier résidentiel voué à l’habitat collectif.

Administrations municipales[modifier | modifier le code]

Liste des élus de quartier[modifier | modifier le code]

Les habitants du quartiers de Barriol sont représentés, auprès des services de la mairie d'Arles, par un conseil de quartier[4].

Liste des présidents de conseils de quartier de Barriol
Période Identité Étiquette Qualité
         
en cours   Arielle Laugier    

Services publics[modifier | modifier le code]

Un bureau de poste annexe est installé dans le quartier, ainsi qu'une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie du pays d'Arles.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1999 2006 2009 - - - - - - -
7 000---------

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les écoles du quartier font partie de l'académie d'Aix-Marseille[5]. Les élèves du quartier disposent de plusieurs établissements scolaires[6] :

  • École maternelle « Les Bartavelles », qui accueille 119 élèves[7] ;
  • École élémentaire Paul Langevin, qui accueille 182 élèves[8] ;
  • École élémentaire Henri Wallon, qui accueille 221 élèves[9]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le quartier de Barriol accueille le « la plaine de sports Louis Brun ». Cet espace, inauguré en 2011, s'étend sur 30 000 m². Il comprend 2 terrains de football en gazon, 2 terrains de football en synthétique, tous homologués par la Fédération française de football. Ces terrains sont, notamment, utilisés par ACA, pour la formation des sections « jeunesse »[10].

Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

L'économie du quartier est lié à l'économie de la commune d'Arles, par la présence de la chambre de commerce et d'industrie du Pays d'Arles, à l'entrée du quartier. Une zone industrielle est implantée au nord est du quartier, le long du canal de navigation Arles-Port-de-Bouc. À l'opposé, sur les bords du Rhône, sont installés les Chantiers navals de Barriol, créés en 1882, et repris en SCOP, en 1981.

Les habitants du quartier ont également un centre commercial, composé de commerces de proximité, pour les courses du quotidien, comprenant boulangerie, supérette, pharmacie, et bureau de poste, notamment.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Barriol dans la littérature[modifier | modifier le code]

Le nom de Barriol s'est rencontré sous la plume de nombreux poètes liés à Arles[11].

Monuments et Patrimoine[modifier | modifier le code]

Les principaux éléments remarquables sont les vestiges du cirque romain, le musée départemental Arles antique et Hortus, jardin d'inspiration romaine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D’autres soulignent que l’origine de ce nom se situe peut-être dans le mot provençal Barri signifiant « rempart » ou par extension dans celui de « bourg » (protégé d’un rempart, comme c’était le cas de la Roquette)
  2. « Patrimoine de la ville d'Arles », sur www.patrimoine.ville-arles.fr (consulté le 10 octobre 2017)
  3. fiche de l'écluse du canal de navigation sur le site du SANDRE
  4. conseil de quartier
  5. Annuaire des écoles d'Arles
  6. établissements scolaires sur quartier
  7. fiche de l'école les Bartavelles
  8. fiche de l'école élémentaire Paul Langevin
  9. fiche de l'école élémentaire Henri Wallon
  10. plaine des sports Louis Brun
  11. Émile Fassin, Le Musée : revue arlésienne, historique et littéraire, Volumes 1 à 2, Arles, (lire en ligne), p. 111-112-155

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]