Barrière de Larsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

67° 30′ S 62° 30′ O / -67.5, -62.5 ()67° 30′ S 62° 30′ O / -67.5, -62.5 ()

  •      Barrière de Larsen
Carte de la péninsule Antarctique

La barrière de Larsen est une barrière de glace frangeante au nord-ouest de la mer de Weddell, s'étendant le long de la côte orientale de la péninsule Antarctique du cap Longing jusqu'à une zone au sud de l'île Hearst. Nommée d'après le capitaine Carl Anton Larsen, qui navigua le long du front de glace à bord du Jason jusqu'à 68°10'S durant le mois de décembre 1893.

La barrière de glace de Larsen est en fait constituée par une série de trois barrières qui occupent (ou occupaient) des baies distinctes le long de la côte. Du nord au sud, les trois segments sont appelés Larsen A (le plus petit), Larsen B et Larsen C (le plus grand) par les scientifiques travaillant sur la zone. Larsen A s'est désintégré en janvier 1995, Larsen B en février 2002. Larsen C semble être encore stable.

Ces désintégrations de barrières de glace sont inhabituelles. Typiquement, les barrières de glace perdent de la masse par vêlage d'icebergs et par fonte de leurs surfaces supérieure et inférieure. La désintégration est liée au réchauffement climatique dans la péninsule antarctique, environ 0,5 °C par décennie depuis la fin des années 1940[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]