Barrage romain de Cornalvo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage romain de Cornalvo *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Roman Cornalvo dam, Extremadura, Spain. Pic 01.jpg
Coordonnées 38° 59′ 19″ N 6° 11′ 29″ E / 38.988593, 6.19137938° 59′ 19″ Nord 6° 11′ 29″ Est / 38.988593, 6.191379  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Subdivision Province de Badajoz, Estrémadure
Type Culturel
Critères [1]
Superficie 44 ha
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1993 (17e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le barrage romain de Cornalvo ou Cornalbo est situé à 15 km au nord-est de la ville de Mérida, dans la province de Badajoz, en Estrémadure, dans le sud-ouest de l'Espagne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce barrage, construit en 130[1], sous le règne de l'empereur Hadrien, est un édifice romain édifié sur la rivière Albarregas. Il a été utilisé pour alimenter en eau la ville d'Augusta Emerita, l'actuelle Mérida[2].

Il est constitué d'un solide mur de 220 ​​m de long et 18 m de hauteur, le versant du côté réservoir est sous la forme de terrasses. La capacité du réservoir est de 3 millions de mètre cubes[1].

Comme le barrage voisin de Proserpine, le barrage de Cornalvo est encore en activité de nos jours. Ces deux ouvrages d'art sont parmi les plus remarquables exemples qui nous soient parvenus de l'ingénierie romaine en matière de gestion de l'eau[2].

Ce bâtiment a été déclaré monument national le 13 décembre 1912 et a été inscrit au Patrimoine mondial sous l'égide de l'UNESCO en 1993 au sein de l'ensemble archéologique de Mérida[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Pantano Cornalvo », sur embalses.net (consulté le 3 février 2015)
  2. a, b et c UNESCO, « Ensemble archéologique de Mérida » (consulté le 3 février 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]