Barrage de Taksebt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barrage de Taksebt
Barrage de Thaksevthe (Oued-Aïssi-Ouacif.Kabylie).jpg
Géographie
Pays
Province
Coordonnées
Cours d'eau
Asif n Ait Aissi
Objectifs et impacts
Vocation
Date de mise en service
Coût
540 millions d’euros
Barrage
Type
Contrefort
Hauteur
(lit de rivière)
82 m
Réservoir
Volume
180 millions de
Superficie
550 ha
Irrigation
Bassin(s) irrigué(s)
Localisation sur la carte d’Algérie
voir sur la carte d’Algérie
Arch dam 12x12 ne.svg

Le barrage de Taksebt, ou parfois Taqsebt, est un grand barrage hydraulique sur la rivière de Taxuxt (Takhoukhth), ainsi que sur la rivière de Aït Aïssi qui en est le prolongement, entre Aït Iraten et Aït Aïssi dans la wilaya de Tizi-Ouzou, dans la région de Kabylie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vue plongeante sur le barrage

Le barrage de Taqsebt qui s’étend sur une surface de 550 ha, se trouve à 10 km à l'est de la ville de Tizi Ouzou et sa capacité est de 180 millions de mètres cubes. Il a nécessité un investissement de 540 millions d’euros et a été officiellement mis en service le 5 juillet 2007. Il est alimenté par les eaux de pluie, de la fonte du manteau neigeux du Djurdjura et des eaux usées du grand bassin collecteur. Il comprend une station de traitement, une station de pompage, des tunnels dont une canalisation de 95 km pour permettre le transfert de 180 millions de mètres cubes par an.

Vue du barrage

Situé dans la région à forte pluviométrie, ce barrage est une aubaine pour des millions de gens. Il est aussi un extraordinaire écosystème déjà perceptible, qui peut changer significativement la région. Ses fonctions biologiques confèrent déjà à cette zone humide potentielle (non classée) une capacité à produire et à nourrir de la matière vivante et devenir un réservoir de la biodiversité. Le barrage est doté d'une capacité de stockage de 180 millions de mètres cubes et il alimente la wilaya de Tizi Ouzou à raison de 20 000 m3 par jour, ce barrage alimente également les wilayas d'Alger, de Blida, de Boumerdès et Médéa.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]