Barrage de Sidi El Barrak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barrage de Sidi El Barrak
Image dans Infobox.
Structure du barrage.
Géographie
Pays
Gouvernorat
Nom (en langue locale)
سد سيدي البراق
Coordonnées
Cours d'eau
Oued El Zouara
Objectifs et impacts
Propriétaire
Date du début des travaux
Janvier 1995
Date de mise en service
Septembre 1999 - août 2002
Barrage
Type
Réservoir
Nom
Réservoir de Sidi El Barrak (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume
265 millions de

Le barrage de Sidi El Barrak (arabe : سد سيدي البراق) est un barrage de Tunisie. Il se situe dans le nord-ouest du pays, à deux kilomètres de la côte, près de la ville de Nefza.

Il est construit dans le cadre du Plan directeur des eaux du Nord (PDEN) daté de 1969. Il est, avec une capacité de 265 millions de mètres cubes d'eau[1], le deuxième barrage de la Tunisie après le barrage de Sidi Salem.

Il sert notamment à la pisciculture, qui est de ce fait devenue une industrie importante de la région, mais aussi à la rétention de l'eau de pluie. L'activité agricole irriguée bénéficie de l'eau du lac de retenue, de même que les villes environnantes de l'alimentation en eau potable.

Il est interconnecté avec les barrages de Sejnane et Joumine.

Le 2 février 2012, le barrage de Sidi El Barrak est reconnu comme site Ramsar[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Banque africaine de développement, « Rapport d'achèvement de projet : projet d'aménagement du barrage de Sidi El Barrak » [PDF], sur afdb.org, (consulté le ).
  2. (en) « Barrage de Sidi El Barrak », sur rsis.ramsar.org (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]