Barrage de Nuozhadu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un barrage
Cet article est une ébauche concernant un barrage.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barrage de Nuozhadu
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Coordonnées 22° 39′ 22″ Nord 100° 25′ 06″ Est / 22.656111, 100.418333
Cours d'eau Mékong
Objectifs et impacts
Propriétaire Huaneng Power International Ltd
Date du début des travaux 2004
Date de la fin des travaux 2014
Date de mise en service 2012 (pzrtielle)
Barrage
Type Barrage en remblai
Hauteur du barrage
(lit de rivière)
261 5 m
Longueur du barrage 608 m
Épaisseur du barrage
(au sommet)
18 m
Réservoir
Volume du réservoir 21 749 millions de m3
Surface du réservoir 320 km2 ha
Centrale hydroélectrique
Hauteur de chute 187 m
Nombre de turbines 9
Puissance installée 5 850 MW

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Barrage de Nuozhadu

Le barrage de Nuozhadu (chinois simplifié : 糯扎渡大坝 ; chinois traditionnel : 糯扎渡大壩 ; pinyin : Nuòzhādù Dàbà) est un barrage en remblai sur le Mékong dans la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine. Le barrage a une hauteur de 261,5 m, et retient un réservoir d'une capacité normale de 21,749 milliards de m3 à une altitude de 812 m. Le but du barrage est la production d'énergie hydroélectrique ainsi que le contrôle des inondations et la navigation.

Le barrage abrite une centrale électrique avec neuf générateurs, chacun avec la capacité de production de 650 MW. La capacité de production totale de la centrale est 5850 MW.[1] La construction du projet a débuté en 2004. Le premier générateur du barrage a été couplé au réseau le 6 septembre 2012 et le dernier générateur a été mise en service en juin 2014.[2][3] La construction et la gestion du projet a été confié à Huaneng Power International Ltd., qui a une concession pour construire, posséder et exploiter des barrages hydroélectriques sur le tronçon chinois du fleuve Mékong.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nuozhadu Hydropower Project », Chinese National Committee on Large Dams (consulté le 6 janvier 2011)
  2. « Yunnan's largest hydroelectric dam goes online », Go Kunming (consulté le 15 mai 2013)
  3. Michael Harris, « Last turbine unit in operation at Chian's 5,850-MW Huaneng Nuozhadu hydropower plant », Hydro World (consulté le 19 novembre 2014)