Barrage d'Alwero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Barrage d'Alwero
Géographie
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Coordonnées 7° 45′ 25″ nord, 34° 29′ 51″ est
Objectifs et impacts
Date de mise en service 1995
Barrage
Réservoir

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

(Voir situation sur carte : Éthiopie)
Barrage d'Alwero

Le barrage d'Alwero est un barrage situé en Éthiopie sur la rivière Alwero (en)[1], dans la région de Gambela[2]. Il est utilisé pour la pêche, l’irrigation, et le développement agricole de la région. Ces projets de développement ont été pointés du doigt par des recherches récentes à cause des problèmes d'accaparement des terres et environnementaux qu'ils soulèvent.

Construction[modifier | modifier le code]

Il a été construit entre 1984 et 1992 pour irriguer une ferme d'État de coton, mais l'équipement d'irrigation n'a pas été réalisé ni lors de la construction, ni dans les décennies qui ont suivi[3],[4].

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le lac de retenue a créé une activité économique de pêche à échelle locale[4].

Depuis le début des années 2010, la société saoudienne Saudi Star a présenté un projet d'utilisation de l'eau de la retenue d'Alwero pour l'irrigation d'une ferme à grande échelle (une ferme de production de riz de 140 000 ha) ; un autre projet, concernant une ferme de production de canne à sucre et de blé de 400 000 ha), est développé par la firme indienne Karuturi. En accaparant des terres et en détournant l'eau, il menace l'élevage nomade et la vie sauvage locaux, notamment en coupant les couloirs de migration des animaux du Parc national de Gambela provoqué par une redéfinition de son périmètre[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cependant, selon Ana Elisa Cascão, article cité, p. 159, le barrage est situé sur la rivière Gilo.
  2. (en) Mengistu Woube, « Flooding and sustainable land–water management in the lower Baro–Akobo river basin, Ethiopia », Applied Geography, vol. 19, no 3,‎ , p. 235–251 (DOI 10.1016/S0143-6228(99)00004-1, lire en ligne)
  3. a et b (en) Fred Pearce, The Land Grabbers: The New Fight over Who Owns the Earth, Random House, , 448 p. (ISBN 9781905811731), p. 3-21
  4. a, b et c Ana Elisa Cascão, in State and Societal Challenges in the Horn of Africa: Conflict and processes of state formation, reconfiguration and disintegration, Lisbonne, Center of African Studies - Centro de Estudos Internacionais do Instituto Universitário de Lisboa (ISCTE-IUL), 2013, p. 159-162. (ISBN 9789728335236) (en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]