Barosensibilité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La barosensibilité est la sensibilité à la variation de pression atmosphérique chez certains individus[réf. nécessaire], observable aussi chez certains animaux[1].

Lorsque le temps est anticyclonique, la pression atmosphérique augmente, inversement lors d'une dégradation la pression atmosphérique baisse et devient dépressionnaire.

Le changement d'état correspond à une pression de 1013 millibars ou hectopascals.

Certaines personnes, souffrant plus particulièrement de fibromyalgie ont une amélioration des symptômes lorsque revient le beau temps. Ces personnes souffrent d'une dégradation des symptômes de la fibromyalgie lorsque le temps vire soudainement sous la barre des 1013 millibars[réf. nécessaire].

D'après Heymans et Boukaert, la barosensibilité est localisée au niveau du sinus carotidien[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Écologie animale: organismes et milieu, Cesare F. Sacchi, P. Testard
  • Étude de la barosensibilité chez la carpe, Marie-Thérèse Ristori, 1971 [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Thérèse Ristori, Étude de la barosensibilité chez la carpe, , 114 p. (OCLC 489595549)
  2. L. Camille Soula, Précis de physiologie, , 1085 p. (OCLC 458963564)