Barly (Somme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Barly
Barly (Somme)
Le clocher de l'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Doullens
Intercommunalité Communauté de communes du Territoire Nord Picardie
Maire
Mandat
Luc Petit
2014-2020
Code postal 80600
Code commune 80055
Démographie
Gentilé Barlysiens
Population
municipale
177 hab. (2017 en augmentation de 1,72 % par rapport à 2012)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 10″ nord, 2° 16′ 29″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 156 m
Superficie 11,64 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Barly
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Barly
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Barly
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Barly

Barly est une commune française située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Barly
Bonnières/Beauvoir
(Pas-de-Calais)
Canteleux
(Pas-de-Calais)
Remaisnil Barly Neuvillette
Outrebois et
Mézerolles
Doullens/Ransart et
Occoches

Toponymie[modifier | modifier le code]

Une des explications de l'origine du nom du village : viendrait de Basiliacum, donc appartenant à Basilius[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, l'église et la seigneurie appartenaient au comte de Ponthieu[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1871 1900 Maxime Asselin    
1900 1911 Gustave Bouchez    
1911 1956 Fernand Allard    
1956 1976 Ernest Reptin   Sénateur de la Somme (1972 → 1976)
Les données manquantes sont à compléter.
1989[3] mars 2008 Jacques Macron    
mars 2008[5] octobre 2015[6] Benoît Macron   Fils du précédent
Démissionnaire
octobre 2015[7] En cours
(au 13 mars 2016)
Luc Petit    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2017, la commune comptait 177 habitants[Note 1], en augmentation de 1,72 % par rapport à 2012 (Somme : +0,23 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
510589595608658622644623621
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
588577583542487453407377364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
341352320309274275272304272
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
245244219193189172154167170
2017 - - - - - - - -
177--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Un regroupement pédagogique est mis en place à l'école des Fontaines bleues de Mézerolles depuis 2005. Il associe les communes de Remaisnil, Heuzecourt, Barly, Outrebois, Occoches, Boisbergues, Le Meillard, Béalcourt et Frohen-sur-Authie. Une salle multi-activités est inaugurée en septembre 2019[12].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.alainmoules.com/BARLY/barly.htm
  2. « Les maires de Barly », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 16 juin 2016).
  3. « La lettre d'information du sénateur Daniel Dubois » [PDF], sur http://www.danieldubois.info, (consulté le 16 juin 2016), p. 4.
  4. « Liste des maires de la Somme » [PDF], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  5. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 14 juillet 2008)
  6. K.P., « Barly (80) Le maire Benoît Macron a démissionné », Le Courrier picard, édition de Doullens,‎ (lire en ligne).
  7. Thierry Griois, « Deux nouveaux maires élus vendredi dans le canton de Doullens : C’était soir d’élection à Hem-Hardinval, à la suite du décès du maire, et à Barly, à la suite de la démission du premier magistrat. Éric Roussel a été élu à Hem-Hardinval et Luc Petit à Barly », Le Courrier picard, édition de Doullens,‎ (lire en ligne).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « Le regroupement pédagogique équipé d'une salle multi-activités », Courrier picard,‎ , D (lire en ligne).

Ouvrages[modifier | modifier le code]