Barkat Gourad Hamadou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barkat Gourad Hamadou
بركات غوراد حمادو
Fonctions
4e Premier ministre de Djibouti

(22 ans, 5 mois et 5 jours)
Président Hassan Gouled Aptidon
Ismail Omar Guelleh
Prédécesseur Abdallah Mohamed Kamil
Successeur Dileita Mohamed Dileita
Biographie
Nom de naissance Barkat gouraud Hamadou
Date de naissance (85 ans)
Nationalité djiboutien
Parti politique UMP(RPP)
Père Gourat Hamadou
Mère Fatouma Ali
Enfant(s) Abdoulwahab Barkat Moktar Barkat Fatouma Barkat Sofia Barkat
Religion Islam sunnite

Barkat Gourad Hamadou
Premiers ministres de Djibouti

Barkat Gourad Hamadou (arabe : بركات غوراد حمادو), né peut-être en 1930 à Tewao, est un homme politique djiboutien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barkat Gourad Hamadou a d'abord été membre de la milice territoriale.

Après sa carrière politique, il est devenu ambassadeur de Djibouti au Vatican en décembre 2001 [1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est élu à l'Assemblée du territoire en 1957, sur le liste de Mahmoud Harbi. Après l'échec du «Non» au référendum de 1958, il est réélu en novembre 1958 sur la liste d'Hassan Gouled Aptidon. En juin 1960, il est ministre de l’enseignement, des sports et de la jeunesse dans le gouvernement d'Ali Aref Bourhan dont il est longtemps très proche. Aux élections territoriales de novembre 1967, il est réélu sur la liste qu'il dirige dans la circonscription de Dikhil.

Il est élu sénateur de la Côte française des Somalis puis du Territoire français des Afars et des Issas par l'Assemblée territoriale en 1965[2], contre Mohamed Kamil Mohamed. Il est réélu en 1974. Gaulliste, il siège dans les rangs de l'Union pour la nouvelle République (UNR). Il démissionne du Sénat en juin 1980, trois ans après l'indépendance du territoire.

Après l'indépendance, il est le troisième Premier ministre de la République de Djibouti du au [3].

En 2011, il apporte son soutien à la réélection d'Ismail Omar Guelleh.

Notes et références[modifier | modifier le code]