Barisis-aux-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Barisis)
Aller à : navigation, rechercher
Barisis-aux-Bois
La mairie
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Vic-sur-Aisne
Intercommunalité Picardie des Châteaux
Maire
Mandat
Guy Pernaud
2017-2020
Code postal 02700
Code commune 02049
Démographie
Gentilé Barisiacois
Population
municipale
747 hab. (2015 en augmentation de 3,32 % par rapport à 2010)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 43″ nord, 3° 19′ 41″ est
Altitude 50 m
Min. 53 m
Max. 186 m
Superficie 15,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Barisis-aux-Bois

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Barisis-aux-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Barisis-aux-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Barisis-aux-Bois

Barisis-aux-Bois, anciennement appelée Barisis, est une commune française située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

La commune est au cœur de la forêt domaniale de Saint-Gobain.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Amigny-Rouy Servais Saint-Gobain Rose des vents
Sinceny N Septvaux
O    Barisis-aux-Bois    E
S
Folembray Verneuil-sous-Coucy Fresnes-sous-Coucy

Toponymie[modifier | modifier le code]

Si l'orthographe de Barisis est inscrite au Bulletin des lois de 1801, on trouve au préalable l'orthographe Barizis.

Le nom Barisis-aux-Bois en remplacement de Barisis est officiellement applicable depuis le 6 décembre 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Barisis-aux-Bois possédait une gare sur l'ancienne ligne de Chauny à Saint-Gobain et au Rond d'Orléans il y avait une halte sur cette ligne. Près de la gare, il y avait aussi une sucrerie[2]

Commerces[modifier | modifier le code]

Autrefois, il s'y tenait un commerce important de chanvre et de porcs connu sous les noms de lins de Bérisi et de cochons de Barisis[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
aant 1877 après 1879 Ribaut[4]    
mars 1977 mars 1983 Marie Claire Dejean-Ficheau    
avril 1983 mars 2001 Paul Nimal    
mars 2001 mars 2008 Michèle Geais PS  
mars 2008 mars 2008 Didier Lemée    
avril 2008 décembre 2016[5] François Bobo   Président de la CCVA (2014 → 2016)
mars 2017 en cours
(au 6 janvier 2018)
Guy Pernaud[6]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2015, la commune comptait 747 habitants[Note 1], en augmentation de 3,32 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
834 1 003 967 1 078 1 207 1 241 1 231 1 288 1 193
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 068 1 091 1 077 1 025 1 024 943 917 876 847
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
825 848 858 450 662 580 562 545 615
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
638 723 694 697 689 669 699 704 708
2013 2015 - - - - - - -
739 747 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le peintre Louis Nicolas Lemasle, retiré à Barisis, y décéda le 14 octobre 1876.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Barisis-aux-Bois Blason D'azur au paysage au naturel composé d'un arbre à dextre sur une terrasse herbée senestrée d'une rivière coulant en barre; à la barre d'argent chargée de quatre porcelets contournés au naturel, brochant sur le tout.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-1447 du 3 décembre 2014 portant changement du nom de communes.
  2. Jules Caron, Histoire populaire de Chauny, 1878, p. 121.
  3. Ibid, p.121
  4. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1879, p223.
  5. « Barisis-aux-Bois : sous pression, le maire François Bobo démissionne », sur http://www.aisnenouvelle.fr/, (consulté le 4 février 2017).
  6. « À Barisis-aux-Bois, Pernaud succède à Bobo au siège de maire », sur http://www.aisnenouvelle.fr/, (consulté le 6 janvier 2018).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.