Barebox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Barebox est un logiciel libre (GPLv2) d'amorçage, notamment très populaire sur l'architecture ARM ainsi que d'autres architectures non-x86, mais il peut également être utilisé sur x86[1]. Il dérivé de U-Boot 2, et s'inspire de Linux et de POSIX. Il contient un shell type Busybox, mais plus réduit.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Processeurs supportés[1] :

Barebox supporte plusieurs console simultanées, lancées au démarrage[2].

On peut y accéder via le port série (ou TTL) de l'appareil et également activer un connexion via ethernet en UDP. Cette connexion n'est pas activée par défaut pour des raisons évidentes de sécurité[2].

Le shell activable via la pression d'une touche lors de la séquence de boot, permet l'utilisation de commandes avancées de tirer des informations du système (au sens matériel), de modifier certains de ses paramètres et de choisir la partition de démarrage de manière assez souple. Il comporte des commandes shell standard du type ls, cd, mkdir[3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Boards
  2. a et b (en) Console
  3. (en) Commands

Lien externe[modifier | modifier le code]