Barcides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue d'Hannibal, fils aîné d'Hamilcar.

On appelle Barcides les membres de la dynastie dont le fondateur est Hamilcar Barca. Il s'agit d'une puissante famille de l'antique Cité-État Carthage fondée par des colons phéniciens et dont la rivalité avec Rome s'achève avec la Troisième guerre punique.

Barca[modifier | modifier le code]

Article connexe : Barca.

Barca n'est pas un nom de famille, il s'agirait d'un surnom d'Hamilcar[1] venant du mot phénicien-punique signifiant « éclair » (brq, baraq, barqä, barkas, barcas, barca selon les théories; « barca » signifie « barque » en espagnol) et adopté par son fils Hannibal. De même, « Barcide » est un terme inventé a posteriori par les historiens, par commodité.

Dynastie[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Espagne barcide et Guerres puniques.
Détail du monolithe commémorant la mort d'Hamilcar à Elche de la Sierra Castille-La Manche. « Amilcar Barca général en chef des Carthaginois en Espagne 229 - 228 av. J.-C. »
Route d'Hannibal de Carthagène à Zama durant la Deuxième guerre punique.

La dynastie Barcide fut surtout illustrée par Hannibal et Hasdrubal. Elle formait une faction opposée à celle de la famille Hannon, et fut toujours ennemie de Rome.

Légende de Barca Nova[modifier | modifier le code]

Article connexe : Barcelone.
Barcelone est fondée en 10 av. J-C. par l'empereur romain Auguste qui nomme cette colonie Barcino. Inscription sur marbre « Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino » (abrégée en « COL IVL AVG FAV PAT BARCIN »)[2].

Selon une légende non fondée, mais persistante, les Barcides qui sont les fondateurs de Carthagène (Cartagena) sur les ruines de l'ancienne Mastia, seraient aussi à l'origine de la ville catalane de Barcelone (Barcelona) nommée "Barca Nova" ("nouvelle Barca"). Il s'agit d'une mystification, en réalité c'est l'empereur romain Auguste qui a fondé Barcelone en 10 av. J.-C. sous le nom latin de Barcino (« Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino »)[3],[4]. Au VIe siècle Barcino devient Barcinona[5], au IXe siècle Barcinona devient Barchinona[5], plus tard encore, Barcelona devient le nouveau toponyme.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hannon et l'empire punique, par J.-G. Demerliac & Jean Meirat, Confluents ; 11, Les Belles Lettres, 1983, page 266 « […] c'est Hamilcar, surnommé Barca, […] »
  2. Chapter 2 Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino Romans at Mons Taber, Mairie de Barcelona
  3. Hannibal Barca did not found Barcelona, Ajuntament de Barcelona
  4. Chapter 2; Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino, Romans at Mons Taber, site web officiel de la municipalité de Barcelona, dossier historique
  5. a et b Chapter 2: Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino, The name of the colony, site web officiel de la municipalité de Barcelona, dossier historique