Barcarolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La barcarolle ou barcarole est une forme musicale vocale ou instrumentale de mesure ternaire (à Mesure à six croches.png, Mesure à 9 croches.png ou Mesure à 12 croches.png) avec un accompagnement rythmiquement intègre, évoquant le mouvement lent d'une barque.

Par extension, on donne le nom de "barcarole" au rythme "noire-croche" dans les mesures ternaires.

Origine[modifier | modifier le code]

À l'origine, la barcarolle était le chant des gondoliers vénitiens[1],[2]. Une première barcarolle figure en 1699 dans le ballet de Campra Le Carnaval de Venise. En 1710, sans doute pour répondre au succès de la première, Campra en introduisit une nouvelle dans ses Fêtes vénitiennes. Au XVIIIe siècle, les barcarolles de gondoliers sont chantées à Trianon. Oubliées sous la Révolution, elles reviennent à la mode sous la Restauration et jusqu'à la fin du siècle.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BARCAROLLE : Définition de BARCAROLLE », sur www.cnrtl.fr (consulté le 5 juillet 2020)
  2. Encyclopædia Universalis, « BARCAROLLE », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 5 juillet 2020)
  3. James Parakilas, « The Barcarolle and the Barcarolle: Topic and Genre in Chopin », dans Chopin and His World, Princeton University Press, (ISBN 978-0-691-17775-5, lire en ligne)
  4. « La Barcarolle, l’avez-vous déjà chantée ? », sur www.lavenir.net (consulté le 23 janvier 2020)
  5. Yves Bastin, « L’hymne verviétois est… vénitien », sur Édition digitale de Verviers, La Meuse, (consulté le 23 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]