Barbus Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbu Müller. Collection ABCD.

Les Barbus Müller sont une série de statues d'origine incertaine, sculptées dans du granit[1] ou de la pierre volcanique. Leur nom provient du collectionneur Josef Müller qui les découvrit chez un antiquaire en 1940, ainsi qu'au grand nombre de visages barbus sculptés dans cette série[2].

Description[modifier | modifier le code]

On les pense d'origine française et de facture récente mais on ne sait rien du ou des sculpteurs qui les ont faites[2]. Jean Dubuffet, Henri-Pierre Roché, Charles Ratton et le sculpteur Saint-Paul étaient des collectionneurs de ces statues[3].

Ces statues, par leur apparence archaïque, rappellent les monolithes de l'île de Pâques. On pense qu'elles sont d'origine française[4], mais on ne sait pas si elles ont été réalisées par un ou plusieurs artistes, bien que certaines d'entre elles paraissent avoir été sculptées par la même personne[4]. Leur nom de Barbus provient du fait que de nombreux personnages sculptés ont une barbe et le qualificatif de Müller du nom du collectionneur Josef Mueller (ou Müller), qui en possédait un grand nombre[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbus Müller », sur abcd Art brut (consulté le 18 novembre 2012)
  2. a et b « Anonyme dit les Barbus Müller », sur Lille Métropole, musée d'art moderne et d'art contemporain
  3. « ANONYME (dit les BARBUS MÜLLER) », sur Lille Métropole, musée d'art moderne et d'art contemporain
  4. a, b et c Collectif Lille 1995, p. 40