Barbule et hampe de vent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le barbule et la hampe de vent sont des symboles pour indiquer la force et la direction du vent sur une carte météorologique. La hampe est une courte ligne droite dont une extrémité touche le cercle de la station météorologique et représente la direction d'où souffle le vent[1]. Les barbules sont des traits ou des fanions qui sont placés sur la hampe afin de décrire simplement la force du vent[2]. Il est à noter que le vent pointé par ces symboles représente le vent soutenu à la station, tel que mentionné dans un bulletin comme le METAR, et ne comprend pas les rafales.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Quelques barbules et fanions de vent posés sur la hampe

La hampe de vent est une ligne droite qui indique la direction du vent. Sa tête pointe dans la direction d'où vient le vent et son autre extrémité est placée à la position de la station. La vitesse est donnée en utilisant des traits ou des fanions au bout de celle-ci, ce sont les barbules de vent[2],[3] :

  • un vent de 1 à 3 nœuds est indiqué par une hampe sans trait ;
  • chaque demi-trait représente 5 nœuds ;
  • chaque trait plein représente 10 nœuds ;
  • chaque fanion (symbole triangulaire) représente 50 nœuds.

Un vent calme (moins de 1 nœuds) est indiqué par un cercle au lieu d'une hampe et de barbules.

Les barbules se retrouvent toujours du côté gauche de la hampe en considérant la direction vers le point de la station. Ainsi sur l'image ci-contre, le vent souffle d'ouest en est, c'est donc un vent d'ouest, à 75 nœuds (un fanion, deux traits et un demi trait).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Une fois les différentes hampes et barbules pointées sur une carte, une analyse des isoplèthes (ligne d'égales forces de vent ici) peut être tracées. Dans le cas de données relevées par un ballon-sonde, ces isoplèthes sont particulièrement utiles pour localiser le courant-jet en altitude, se situant habituellement au niveau 300 hPa ou au-dessus[4].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Organisation météorologique mondiale, « Hampe de vent », sur Eumetcal (consulté le 10 août 2013)
  2. a et b Organisation météorologique mondiale, « Barbule », sur Eumetcal (consulté le 10 août 2013)
  3. « Mesure du vent », sur Galileo (consulté le 10 août 2013)
  4. Terry T. Lankford, Aviation Weather Handbook, McGraw-Hill Professional, (ISBN 978-0-07-136103-3)