Barbie, princesse Raiponce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raiponce.
Barbie : Princesse Raiponce
Titre original Barbie as Rapunzel
Réalisation Owen Hurley
Scénario Elana Lesser
Cliff Ruby
librement adapté du conte Raiponce des Frères Grimm
Acteurs principaux

Kelly Sheridan
Anjelica Huston
Mark Hildreth

Sociétés de production Mattel Entertainment
Mainframe Entertainment
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Barbie, princesse Raiponce (Barbie as Rapunzel) est un film d'animation américain réalisé par Owen Hurley, sorti directement en vidéo en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Shelly, la sœur de Barbie aime peindre, mais elle manque de confiance en elle. Pour l'encourager, Barbie lui raconte l'histoire de la Princesse Raiponce, une belle et douce jeune fille à la longue chevelure, retenue prisonnière dans le château de la méchante sorcière Gothel, qui trouve le réconfort dans la peinture. Jusqu'à ce qu'elle découvre un moyen de s'échapper et de découvrir le monde extérieur, où elle fait la connaissance du prince Stefan. Mais la méchante sorcière Gothel, sa redoutable geôlière, s'est aperçue de son absence et au retour de Raiponce, elle l'enferme dans sa tour. Heureusement, Raiponce a découvert un autre moyen de s'évader...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Barbie as Rapunzel
  • Titre français : Barbie, princesse Raiponce
  • Réalisation : Owen Hurley
  • Scénario : Elana Lesser et Cliff Ruby d'après le conte Raiponce des Frères Grimm
  • Direction artistique : Walter P. Martishius
  • Musique : Arnie Roth
  • Production : Jesyca C. Durchin et Jennifer Twiner McCarron ; Brett Gannon et Rob Hudnut (exécutifs)
  • Société de production  : Mattel Entertainment, Mainframe Entertainment
  • Société de distribution : Universal Studios Home Entertainment
  • Pays d'origine : États-Unis, Canada
  • Langue d'origine : anglais
  • Format : couleur - son stéréo
  • Genre : animation
  • Durée : 84 minutes
  • Date de sortie : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 30 septembre 2002 ; Drapeau des États-Unis États-Unis : 1er octobre 2002 ; Drapeau de la France France : 15 octobre 2002[1]
Sources : Générique du DVD, IMDb[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Source : Générique du DVD

Musiques du film[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Créée en 1959, la poupée Barbie est à l'origine de nombreux produits dérivés. Elle a aussi inspiré plusieurs films d’animation. Barbie, princesse Raiponce est la seconde de ces adaptations, après Barbie Casse-noisette (2001). Elle sera suivie de Barbie et le Lac des cygnes en 2003.

Le scénario s’inspire d'un conte des frères Grimm, Raiponce, huit ans avant le long-métrage des studios Disney. Cependant, dans le conte originel, Raiponce ne peint pas.

Un jeu vidéo a été créé à partir de ce film : Barbie Princesse Raiponce : L'Aventure Créative[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • DVD Exclusive Awards (en) 2003 : DVD Premier Award - Best Animated Character Performance pour le personnage de Gothel
  • DVD Exclusive Awards 2003 : DVD Premier Award - Best Original Score pour Arnie Roth

Nominations[modifier | modifier le code]

  • DVD Exclusive Awards 2003 : DVD Premier Award - Best Animated DVD Premiere Movie pour Barbie, princesse Raiponce
  • DVD Exclusive Awards 2003 : DVD Premier Award - Best Director pour Owen Hurley
  • DVD Exclusive Awards 2003 : DVD Premier Award - Best Original Song pour les chansons Constant as the Stars Above, Wish Upon a Star et Rapunzel's Theme
  • DVD Exclusive Awards 2003 : DVD Premier Award - Best Visual Effets pour Jason Gross
Source : IMDb[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]