Barbe de Cilley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbe de Cilley
Barbe de Cilley.
Barbe de Cilley.
Titre
Impératrice consort du Saint-Empire

(4 ans 6 mois et 8 jours)
Prédécesseur Élisabeth de Poméranie
Successeur Aliénor de Portugal
Reine consort de Hongrie

(32 ans 1 mois et 8 jours)
Prédécesseur Marguerite de Durazzo
Successeur Élisabeth de Luxembourg
Reine consort de Germanie

(26 ans 4 mois et 18 jours)
Prédécesseur Élisabeth de Nuremberg
Successeur Élisabeth de Luxembourg
Reine consort de Bohême

(18 ans 3 mois et 20 jours)
Prédécesseur Sophie de Bavière
Successeur Élisabeth de Luxembourg
Électrice consort de Brandebourg

(26 ans 4 mois et 18 jours)
Prédécesseur Agnès d'Opole
Successeur Élisabeth de Bavière-Landshut
Biographie
Dynastie Maison de Cilley
Date de naissance Vers 1392
Lieu de naissance Celje
Date de décès (à 59 ans)
Lieu de décès Mělník (Bohême)
Sépulture Cathédrale Saint-Guy de Prague
Père Herman II de Celje
Mère Anne de Schaunberg (en)
Conjoint Sigismond Ier du Saint-Empire

Barbe de Cilley ou Barbara de Cillei (en croate et slovène Barbara Celjska ; en hongrois Cillei Borbála) (vers 1392 – Mělník 1451) fut impératrice consort du Saint-Empire, reine consort de Germanie, de Hongrie et de Bohême et électrice consort de Brandebourg. Elle fut surnommée la « Messaline de Germanie ».

Elle est la fille d'Herman II, comte de Cilley (aujourd'hui Celje en Slovénie) et d'Anne de Schaunberg (en). Elle épousa en 1408 Sigismond de Luxembourg : celui-ci n'avait été élu roi de Hongrie que grâce à son mariage avec sa première femme, Marie de Hongrie. Devenu veuf, sa position en Hongrie était fragilisée et il épousa la fille de son allié qui l'aida à écraser les révoltes croate et bosniaque.

Leur fille, Élisabeth, devint la seule héritière de Sigismond. Elle épousa Albert de Habsbourg, duc d'Autriche : sa descendance fera d'elle l'ancêtre des familles royales européennes modernes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :