Barbare (film, 2022)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Barbarian (film, 2022))
Barbare

Titre original Barbarian
Réalisation Zach Cregger
Scénario Zach Cregger
Musique Anna Drubich
Acteurs principaux
Sociétés de production Regency Enterprises
Almost Never Films
Hammerstone Studios
Boulderlight Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 102 minutes
Sortie 2022

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Barbare (Barbarian) est un thriller d'horreur américain réalisé par Zach Cregger, sorti en 2022.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

En visite à Détroit pour un entretien d'embauche, Tess Marshall loue une maison reculée dans le quartier insalubre de Brightmoor. Cependant, quand elle arrive à la maison, Tess découvre que Keith, un jeune homme, a loué la maison aux mêmes horaires qu'elle. D'abord nerveuse, elle finit par s'attendrir et accepte de passer la nuit dans la maison.

Le lendemain matin, Keith part pour la journée et Tess se rend à son entretien d'embauche. En rentrant à la maison, elle est poursuivie par un sans-abri qui lui hurle de partir. Elle s'aventure dans la cave où elle reste enfermée et découvre un mystérieux couloir caché.

Au bout du couloir, Tess découvre une pièce avec une caméra, un matelas sale et des empreintes de main ensanglantées. Tess tente de s'enfuir mais reste enfermée dans la cave jusqu'à ce que Keith la libère. Tess raconte ce qu'elle a vu à Keith et il part investiguer. Quand il ne revient pas, Tess descend dans la cave et découvre que le couloir mène à un tunnel souterrain d'où elle entend les cris de détresse de Keith. Elle entre dans le tunnel et retrouve Keith, où les deux locataires sont attaqués par une femme nue et déformée qui tue brutalement Keith.

Quelque temps plus tard, AJ Gilbride, un acteur, apprend qu'il est viré de son rôle dans une série télévisée suite à des accusations de viol. Devant vendre ses effets personnels pour payer ses frais de justice, AJ se rend dans un bien locatif qu'il possède à Détroit, qui n'est autre que la maison louée par Tess et Keith. En sortant voir un de ses amis ce soir-là, il semble laisser entendre que le rapport sexuel n'était pas consensuel. Le lendemain, AJ inspecte sa maison et finit par découvrir le tunnel souterrain, où il est attaqué par l'étrange femme et enfermé dans un trou avec Tess, qui lui explique que la femme, qu'elle appelle « la Mère », veut qu'ils agissent comme des enfants.

Quand AJ de refuse de boire au biberon offert par la Mère, elle l'emmène dans une autre pièce pour lui donner le sein de force. Tess parvient à sortir du trou et s'échappe de la maison en brisant la fenêtre de la cave. Elle finit par trouver une station-essence et appelle la police. Malgré le manque d'action de la police, elle parvient à les convaincre de l'accompagner jusqu'à la maison, mais avant qu'ils ne puissent investiguer, ils sont appelés sur une autre affaire et pense que le comportement de Tess est lié à la consommation de stupéfiants.

Un flashback montre le propriétaire originel de la maison, Frank, qui, dans les années 1980, sous le régime politique de Reagan, enlevait des femmes et les gardait captives dans le tunnel. Il utilisait la chambre cachée pour se filmer en train de les violer, puis élevait les enfants de ses viols. De retour dans le présent, AJ découvre Frank, décati, qui vit plus profondément dans le tunnel. Pensant d'abord qu'il s'agit d'une autre victime de la Mère, AJ rassure Frank en disant que la police va arriver. Alors qu'AJ découvre les cassettes vidéo, Frank sort un revolver caché et se suicide. AJ s'enfuit avec le revolver tandis que la Mère quitte la maison pour retrouver Tess. Cette dernière fonce avec sa voiture dans la Mère et semble la tuer. Tess retourne dans la cave pour secourir AJ, qui lui tire dessus accidentellement. Ils s'échappent de la maison et trouvent refuge auprès d'Andre, l'homme sans-abri qui avait poursuivi Tess.

Andre explique que la Mère est le résultat de l'inceste multigénérationnel de Frank. La Mère attaque le groupe et tue Andre avant de poursuivre Tess et AJ en haut d'un château d'eau. AJ pousse Tess du château d'eau en espérant se sauver, et la Mère saute pour sauver Tess de sa chute. Alors que AJ tente d'expliquer ses actions à Tess, la Mère se réveille et le tue. La Mère tente de réconforter Tess et veut la ramener dans la maison, mais Tess, à contre-cœur, tue la Mère d'un tir de revolver avant de partir au lever du soleil.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Georgina Campbell (VF : Fily Keita) : Tess
  • Bill Skarsgård (VF : Antoine Schoumsky) : Keith
  • Justin Long (VF : Taric Mehani) : A.J.
  • Matthew Patrick Davis : la mère
  • Richard Brake (VF : Jérôme Pauwels) : Frank
  • Kurt Braunohler : Doug
  • Jaymes Butler (VF : Olivier Cordina) : Andre
  • J. R. Esposito : Jeff
  • Kate Bosworth : Melisa
  • Sophie Sörensen (VF : Joy Feldman) : Bonnie Zane
  • Brooke Dillman : la mère d'A. J.
  • Sara Paxton (VF : Jessica Jaouiche) : Megan
  • Will Greenberg : Robert
  • Derek Morse : l'agent 1
  • Trevor Van Uden : l'agent 2
  • Zach Cregger : Everett
  • Kalina Stancheva : une jeune femme
  • Devina Vassileva : la gestionnaire adjoint immobilier
  • J. R. Esposito : Jeff

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Zach Cregger s'est inspiré du livre The Gift of Fear de Gavin de Becker, tiré d'une histoire vraie, invoquant un texte qui encourage les femmes de faire confiance à leur intuition et ne pas ignorer les signaux d'alerte subconscients liés à leurs rapports quotidiens avec les hommes. Il s'est mis à écrire un histoire de trente pages[6] : « Je voulais écrire une scène amusante, rien que pour moi, et ça a fini par m'accrocher sans savoir où cela me menait, puis c'est devenu un film »[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu à Sofia, en Bulgarie, ainsi qu'à Détroit, au Michigan, dans le quartier de Brightmoor pour les environs extérieurs[8],[9].

Musique[modifier | modifier le code]

En , on apprend qu'Anna Drubich va composer la musique du film[10].

Accueil[modifier | modifier le code]

Festival et sorties[modifier | modifier le code]

Barbarian devait sortir le dans les salles américaines[11]. Le de la même année, on annonce un changement de date  : il sort finalement le prochain par 20th Century Studios[12]. Il est projeté en avant-première au festival San Diego Comic-Con, le , avec un accueil critique fort positif[2],[13].

En France, il sort en vidéo à la demande sur Disney+, le [4].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie, le , Barbarian compte 36,5 millions de dollars aux États-Unis et au Canada, ainsi que 1,7 millions de dollars dans autres territoires, pour un total de 38,2 millions de dollars[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Kim Murphy, « Box Office: Don't Worry Darling Claiming Victory With Projected $21 Million Opening », sur variety.com, (consulté le ).
  2. a et b (en) Sean O'Connell, « We're Co-Hosting A Screening Of The Exciting New Horror Movie Barbarian With AMC At San Diego Comic-Con », sur cinemablend.com, (consulté le ).
  3. « Barbarian », sur cinoche.com (consulté le ).
  4. a et b Barbare sur Allociné (consulté le ).
  5. « Barbarian », sur rsdoublage.com (consulté le ).
  6. « How a Self-Help Book Inspired the Horror Film Barbarian », sur asthebunnyhops.com, (consulté le ).
  7. (en) « The Boo Crew: Ep#344 - Zach Cregger (BARBARIAN) on Apple Podcasts », sur podcasts.apple.com (consulté le ).
  8. (en) Barbarian (Locations) sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  9. (en) Zach Cregger, « We shot in brightmoor », sur twitter.com, (consulté le ).
  10. (en) « Anna Drubich Scoring Zach Cregger’s Barbarian », sur filmmusicreporter.com, (consulté le ).
  11. (en) Debapriya Dutta, « Barbarian Trailer: This Is Why You Don't Go In The Basement », sur slashfilm.com, (consulté le ).
  12. (en) Anthony D'Alessandro, « Theatrical Release Of Stephen King Pic Salem's Lot Moves From Post Labor Day To Spring 2023; House Party Undated On HBO Max », sur deadline.com, (consulté le ).
  13. (en) Jeremy Mathai, « Barbarian Early Buzz: 'The WTF Movie Of The Year' [Comic-Con] », sur slashfilm.com, (consulté le ).
  14. (en) « Barbarian », sur boxofficemojo.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]