Barbara de Negroni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 29 novembre 2019 à 17:04 et modifiée en dernier par 2a01:cb01:1031:f0b2:fcb8:1f4c:448c:8dce (discuter). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Barbara de Negroni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Guizot ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Barbara de Negroni est une philosophe et autrice française née en 1955. Elle est spécialiste de la philosophie du XVIIIe siècle, et notamment des questions de censure et de tolérance religieuse. Elle a également travaillé à l'édition des œuvres de plusieurs philosophes, dont Rousseau et Diderot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est agrégée de philosophie, titulaire d'un doctorat de philosophie portant sur le dictionnaire de Bayle. Elle enseigne la philosophie en classes de terminale et de Lettres supérieure au lycée La Bruyère à Versailles[1].

Elle a obtenu en 1994 le Prix Guizot pour son ouvrage Lectures interdites : le travail des censeurs au XVIIIe siècle.

Elle écrit également des livres pour enfants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Philosophie[modifier | modifier le code]

  • Lectures interdites : le travail des censeurs au XVIIIe siècle, 1723-1774, Paris, Albin-Michel, 1995
  • Intolérances : catholiques et protestants en France, 1560-1787, Paris, Hachette, 1996 (réédité en 2014)
  • Rêver, Paris, Rue de l'échiquier, 2011

Édition d’œuvres philosophiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre Charron, De la sagesse, Paris, Fayard, 1986
  • Gabriel Bonnot de Mably, De l'étude de l'histoire ; suivi de De la manière d'écrire l'histoire, Paris, Fayard, 1988
  • Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l'économie politique ; Projet de constitution pour la Corse ; Considérations sur le gouvernement de Pologne, Paris, Flammarion, 1990 (réédité en 2012)
  • Correspondance entre Rousseau et Malesherbes, Paris, Flammarion, 1991
  • Pierre Jurieu, Des Droits des deux souverains en matière de religion et Le Philosophe de Rotterdam, Paris, Fayard, 1997
  • Aubert de Versé, Traité de la liberté de conscience, Paris, Fayard, 1998
  • Discours sur l'origine de l'inégalité : concours de 1754, Paris, Fayard, 2000
  • Jean-Pierre de Crousaz, Examen du pyrrhonisme ancien et moderne, Paris, Fayard, 2003-2004
  • Denis Diderot, Œuvres philosophiques, avec Michel Delon, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2010

Littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La Sécurité des enfants : comment prévenir les accidents, avec Gilbert Maurisson, illustré par Noëlle Herrenschmidt, Paris, Rouge & Or, 1990
  • J'apprends à cuisiner : les desserts aux fruits, Paris, Rouge & Or, 1992
  • Trop bon ! Illustré par Marie-Élise Masson, Paris, Belin, 2013

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbara de Negroni », sur Fondation Ostad Elahi (consulté le 17 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]